Rabobank annonce une baisse de ses bénéfices en raison de la guerre en Ukraine et de la hausse des prix.

La décision de Rabobank de se retirer de la Russie pèse sur les résultats du groupe. En outre, les circonstances économiques ont changé depuis la guerre en Ukraine et la hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie. Rabobank a enregistré un bénéfice de 1,57 milliard d’euros au premier semestre, contre 2,16 milliards d’euros l’année dernière.

L’impact de la guerre a été particulièrement visible dans les facilités de crédit, en raison de la décision de quitter la Russie. Rabobank a décidé de se retirer de la Russie à la fin du mois de mars. Elle y était principalement active avec sa filiale DLL.

Le groupe ne veut pas faire des affaires dans un pays dont le régime envahit brutalement une autre nation souveraine. Les activités de Rabobank en Russie n’étaient pas très importantes, totalisant 300 millions d’euros à la fin du mois de mars.

Lire aussi:  Après Schiphol, London Heathrow étend aussi la limite de passagers

« Les effets mondiaux de la guerre sont de plus en plus visibles et affectent la vie quotidienne et le travail de nos clients. Des facteurs tels que la volatilité économique, l’inflation et les pénuries de matières premières, de ressources et de personnel nous affectent également », a déclaré le directeur général Wiebe Draijer.

Rabobank reste prudent quant aux perspectives pour le reste de l’année. « Le temps des taux d’intérêt négatifs est terminé, et nous en sommes heureux en raison de l’impact qu’il a eu sur les comptes d’épargne de nos clients. Mais les tensions géopolitiques, l’inflation et la légère récession attendue qui affectent notre vie quotidienne et le pouvoir d’achat des ménages persistent », prévient M. Draijer.

Related articles

Share article

Derniers articles

Première convention collective importante ouverte : l’industrie de la maintenance gagne 10,3 % | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été cassée pour fixer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...
Lire aussi:  Jumbo voit une croissance dans les restaurants de La Place après l'annulation des mesures corona