EconomieNews

Qatar Airways bat de l’aile ?

Qatar Airways bat de l’aile ?

Synthèse par : M. AZZEDE

Qatar Airways était un fleuron du pays le plus pétrolier, le plus gazier du golfe dont certains pays ont rompu leurs relations diplomatiques d’une manière unilatérale plongeant Qatar dans des incertitudes non discutables, particulièrement sur le plan économique.

Le bénéfice de la compagnie aérienne a augmenté de 22% sur un an. Mais la crise diplomatique dans le Golfe pourrait avoir des conséquences néfastes dans les très prochaines semaines.

De bons résultats, mais pour combien de temps ? Qatar Airways va bien. La compagnie a en effet annoncé une augmentation de son bénéfice net d’environ 22% pour l’année 2016-2017. Concrètement, cela représente une hausse à 540 millions de dollars (482 millions d’euros), tandis que ses recettes ont augmenté de 10% à 10,6 milliards de dollars.

Mais ces résultats-là, bien que positifs, couvrent la période allant du 1er avril 2016 au 31 mars 2017, soit bien avant le début de  la crise diplomatique entre le Qatar et plusieurs autres pays du Golfe .

Qatar Airways s’est ainsi vue retirer sa licence par l’Autorité de l’aviation civile saoudienne et des dizaines de vols de la compagnie qatarie ont été annulés au départ et à l’arrivée à Doha. Les pays impliqués lui ont interdit leur espace aérien. La limitation de ces couloirs a pour effet d’allonger certains de ses vols : quinze minutes supplémentaires pour aller de Doha vers l’Inde du Sud, une de ses principales destinations ; une heure supplémentaire vers l’Amérique du Sud ou l’Afrique, et une déviation imposée pour les vols vers l’Europe, l’Egypte ne permettant pas d’utiliser son espace aérien.

Fondée en novembre 1993, Qatar Airways commença à voler l’année suivante en 1994. De seulement 4 avions en 1997, elle passe à 28 à la fin de 2003, 50 en 2006 et exploite à ce jour plus de 150 appareils incluant sa flotte cargo.

A.M

 

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :