EuropeFranceNewsRevue de presseSport

PSG-Bayern : Les temps forts de la finale de Ligue des Champions 2020

Après avoir sorti le Borussia Dortmund, l'Atalanta Bergame et le RasenBall Sport Leipzig, le Paris Saint-Germain s'attaquait au quintuple vainqueur de la C1 pour tenter de décrocher sa première étoile. FOOTBALL - La soirée était déjà historique. Près de dix ans après le rachat par le Qatar et l’entrée dans la cour des grands du football mondial, le Paris Saint-Germain disputait ce dimanche 23 août à Lisbonne la première finale de Ligue des Champions de son histoire, face au Bayern Munich.

PSG-Bayern : Les temps forts de la finale de Ligue des Champions 2020

Par : Par Paul Guyonnet

Après avoir sorti le Borussia Dortmund, l’Atalanta Bergame et le RasenBall Sport Leipzig, le Paris Saint-Germain s’attaquait au quintuple vainqueur de la C1 pour tenter de décrocher sa première étoile.

FOOTBALL – La soirée était déjà historique. Près de dix ans après le rachat par le Qatar et l’entrée dans la cour des grands du football mondial, le Paris Saint-Germain disputait ce dimanche 23 août à Lisbonne la première finale de Ligue des Champions de son histoire, face au Bayern Munich.

Un match forcément particulier au vu du contexte dans lequel se sont jouées les dernières rencontres, en vase clos au Portugal et sans les habituels matches allers-retours. Mais après être passé par tous les états au cours des tours précédents -le soulagement contre le Borussia Dortmund, la peur contre Bergame, la sérénité contre Leipzig-, le PSG savait qu’il n’a jamais été aussi près d’atteindre son but ultime, après tant d’échecs.

Et tant pis si en face de lui se dressait un club allemand quintuple vainqueur de la compétition et absolument terrifiant depuis la reprise de la saison, post-coronavirus. Car avant d’étouffer progressivement les Lyonnais en demie, les Bavarois avait surtout infligé en quart l’une des défaites les plus impressionnantes du début de siècle en écrasant le Barça (8-2).

Mais au terme d’une match suffoquant d’intensité et de pressing, les Parisiens n’ont jamais réussi à franchir la muraille dressée en face d’eux, et s’inclinent sur la plus petite des marges (1-0). Un but marqué par un ancien de chez eux en plus…

Retrouvez les temps forts et le but de ce PSG-Bayern avec Le HuffPost

  • 90′+5′ : C’est TERMINÉ ! 

LE BAYERN MUNICH EST CHAMPION D’EUROPE et remporte la sixième C1 de son histoire. Pour le Paris Saint-Germain, il faudra encore patienter.

  • 89′ : Neuer infranchissable 

Même quand les attaquants du Paris Saint-Germain se présentent face à lui en position de hors-jeu, l’impressionnant portier allemand arrête toutes les frappes. Kylian Mbappé et Neymar vont en faire des cauchemars…

Et quand, sur un contre mené par les deux attaquants parisiens, la balle revient sur Choupo-Moting en pleine surface, le grand numéro 17 ne parvient pas à redresser la course du ballon. Il ne reste qu’une poignée de secondes à jouer.

  • 85′ : Paris n’y arrive pas 

De plus en plus agacés par leur incapacité à faire des différences, les Parisiens semblent perdre espoir, à l’image de Neymar et Verratti, constamment en train de râler et de réclamer des coups de siffler. Les cartons jaunes se multiplient d’ailleurs pour les joueurs de Thomas Tuchel.

  • 80′ : Choupot à nouveau héros ? 

Dix jours après avoir sorti le Paris Saint-Germain d’une situation extrêmement délicate contre l’Atalanta Bergame, l’attaquant camerounais a pris la place d’Angel Di Maria. Layvin Kurzawa a également remplacé Juan Bernat à cette occasion.

  • 73′ : Le PSG pousse fort

Depuis la sortie des deux ailiers du Bayern Munich, le Paris Saint-Germain porte beaucoup plus la balle dans le camp adverse. Sur plusieurs ouvertures, Neymar et Di Maria sont parvenus à distiller de bons ballons pour leurs partenaires, mais pour l’heure, Paris est toujours mené.

  • 64′ : Un cadre de retour au PSG 

Blessé depuis le quart de finale contre l’Atalanta Bergame, Marco Verratti a fait son entrée pour la dernière demi-heure de jeu. Il remplace l’Argentin Leandro Paredes.

Quelques minutes plus tard, le Bayern Munich fait entrer du sang neuf à son tour. Les deux ailiers, Kingsley Coman et Serge Gnabry cèdent leur place à Philippe Coutinho et Ivan Perisic.

  • 59′ : LE BAYERN OUVRE LE SCORE (1-0)

Sur un excellent centre de Joshua Kimmich venu de la droite, c’est un gamin formé au Paris Saint-Germain, Kingsley Coman, qui met la tête au second poteau et ouvre le score de près. Il s’agit du 500e but du club allemand en Ligue des Champions (seuls le Real Madrid et le Barça ont fait mieux).

Le Paris Saint-Germain subit de plus en plus depuis le début de la seconde période.

  • 50′ : Un bar fermé à Paris

Alors que les autorités avaient prévenu qu’elles séviraient en cas de non respect du port du masque dans les rues de Paris ce dimanche soir, la préfecture de police annonce avoir faire fermer un bar où 230 verbalisation avaient été dressées.

  • 46′ : C’est reparti à l’Estadio da Luz

Aucun changement supplémentaire n’a eu lieu à la pause. On repart donc avec les mêmes 22 acteurs qu’en fin de première période.

  • 45′+1′ : 0-0 à la pause

Dans la foulée, le Français du Bayern Kingsley Coman s’effondre dans la surface, mais l’arbitre dit de continuer à jouer sans indiquer le point de penalty. C’était pourtant extrêmement litigieux. Il reste 45 minutes (au moins) aux deux équipes pour faire la différence.

  • 45′ : Quelle occasion pour Mbappé

Après avoir récupéré un peu miraculeusement le ballon en pleine surface allemande, l’attaquant français se met en position de frappe grâce à un appui sur un partenaire. Mais sa frappe, trop écrasée, n’inquiète pas Manuel Neuer. Dommage, le Parisien était en excellente position.

  • 38′ : Les Parisiens à la peine 

Après avoir consenti énormément d’efforts depuis le début de la rencontre, les Parisiens ont plus de mal physiquement à l’approche de la pause. Comme en début de match, le ballon reste principalement dans leur moitié de terrain.

Mais pour l’heure, les deux défenses résistent aux attaques successives.

  • 29′ : La bonne frappe d’Herrera 

À la suite d’un débordement de Thilo Kehrer stoppé de manière illicite par Alphonso Davies, le PSG obtient un coup-franc à droite du but allemand, non loin du poteau de corner. Tiré par Neymar, le ballon est repoussé jusqu’à Ander Herrera à l’entrée de la surface qui arme une lourde volée. Malheureusement pour le milieu espagnol de Paris, sa frappe est détournée alors qu’elle partait en direction du but.

Quelques secondes plus tard, sur un superbe geste, Robert Lewandowski parvient à reprendre de la tête un centre venu de la droite et qui semblait injouable. Mais Keylor Navas veille et bloque le ballon sur sa ligne.

  • 25′ : Déjà un changement à Munich 

Apparemment touché à la cuisse, le grand défenseur central du Bayern Jerome Boateng a dû céder sa place à Niklas Süle, un autre colosse (1,95m, 97kg).

  • 22′ : Le poteau pour Lewandowski 

Bien trouvé dans la surface de réparation parisienne, Robert Lewandowski, le meilleur buteur de la Ligue des Champions parvient à se retourner et frappe du droit. Son tir vient s’écraser sur le poteau droit de Keylor Navas, le gardien du PSG, qui semblait battu.

Sur l’action suivante, Angel Di Maria, après un superbe jeu à deux avec Ander Herrera, frappe au-dessus de la cage allemande alors qu’il était en position très favorable.

  • 17′ : Neuer devant Neymar

Passé la séquence de domination allemande, les joueurs du PSG ont réussi plusieurs fois à transpercer la défense allemande par des passes longues.

Sur une nouvelle offensive à trois, Kylian Mbappé lance parfaitement Neymar en profondeur, mais ce dernier voit le gardien Manuel Neuer sortir à sa rencontre et réussir un arrêt fantastique. Cette fois, c’est certain: le match est lancé!

  • 12′ : Des heurts devant le Parc des Princes

Au début de la rencontre, quelques débordements ont eu lieu aux abords du Parc des Princes, alors que des supporters non munis de billets pour entrer dans l’enceinte refusaient de se disperser.

  •  
  • 09′ : Paris sort la tête de l’eau 

Sur une bonne récupération haute de Kylian Mbappé, le PSG met enfin le pied sur le ballon. Grâce à un dribble, l’attaquant parisien contraint Alcantara à faire faute sur lui. Le coup-franc ne donne rien, mais les Parisiens parviennent enfin à se faire tourner le ballon dans le camp adverse.

Pendant ce temps-là, les supporters parisiens ont l’air d’apprécier leur soirée du côté du Parc des Princes.

  • 05′ : Quelle pression mise par le Bayern…

Les joueurs allemands d’Hansi Flick ont décidé de presser très haut les Parisiens dans cette entame de match. Pour l’heure, l’équipe française s’en sort bien techniquement, mais elle n’a aucune marge d’erreur.

Au terme d’une longue phase de pressing, Thiago Alcantara frappe de loin. C’est le premier tir du match, et c’est complètement raté.

  • 01′ : C’est parti! 

Les joueurs du Paris Saint-Germain viennent de donner le coup d’envoi de cette finale de cette Ligue des Champions 2020, 65e édition de la C1.

  • M-5 : Un festival de buts ce soir? 

Avec le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich, ce sont deux des plus belles attaques de la saison qui s’opposent pour décrocher le titre européen. Mais loin devant Neymar et Mbappé, ce sont surtout l’Allemand et le Polonais du Bayern Serge Gnabry et Robert Lewandowski qui ont brillé cette année. À eux deux, ils ont marqué presque autant de buts que tout le PSG réuni.

  • M-15: Des arbitres connus du PSG

L’Italien Daniele Orsato sera au sifflet pour cette finale de la Ligue des Champions 2020. Un officiel qui, avec ses assistants, est connu pour ne pas apprécier les contestations et autres négociations sur le terrain. Un autre Italien sera en charge de l’arbitrage vidéo : Massimiliano Irrati. C’est lui qui, l’an passé, a signalé la main de Presnel Kimpembe synonyme d’élimination du PSG en huitièmes de finale de la compétition.

  • M-30 : Première étoile pour Paris ?

Déjà vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe en 1996 (et de la regrettée Coupe Intertoto cinq ans plus tard), le Paris Saint-Germain a l’occasion ce dimanche soir de décrocher la première C1 de son histoire.

Quelques prestigieux supporters du PSG semblent y croire…

  •  
  • H-1 : Navas de retour, un Français au Bayern

Comme de coutume, à une heure du coup d’envoi, les compositions officielles pour ce PSG-Bayern Munich ont été annoncées à 20h ce dimanche soir. Comme prévu, Keylor Navas fait son retour dans les buts du Paris Saint-Germain alors que Marco Verratti se contente, pour le début de match en tout cas, du banc.

Du côté allemand, on trouve un seul changement par rapport à l’équipe qui a vaincu Lyon, et il concerne un Français. En effet, Kinglsey Coman, formé au Paris Saint-Germain, sera aligné d’emblée ce dimanche soir, laissant Ivan Perisic sur le banc.

  • H-2 : Un petit Paris à Lisbonne

À deux heures du coup d’envoi de la finale de Ligue des Champions, des centaines de supporters du Paris Saint-Germain étaient massés devant l’hôtel des Parisiens à Lisbonne, où se déroule la phase finale de la C1 cette année.

À noter également que quelque 5.000 supporters du Paris Saint-Germain vivront, eux, le match sur un écran géant au Parc des Princes. Les ultras du Collectif Ultras Paris, qui en composeront une bonne partie sont arrivés aux environs de 19h dans une ambiance électrique.

Un peu plus tôt, sur les Champs-Élysées, et alors que “la plus belle avenue du monde” ne sera rendue piétonne qu’à partir de 21h, des supporters du PSG commençaient également à se rassembler en vue du match.

  • H-3 : Les encouragements de David Beckham

Passé par le PSG pendant quelques mois en 2013, avant de prendre sa retraite et de partir fonder un club à Miami, aux États-Unis, David Beckham a envoyé tout son soutien à Nasser al-Khelaïfi, le président du club parisien. “Je sais à quel point ce peut être un immense accomplissement que d’arriver en finale. Merci de m’avoir donné la chance de jouer ici !”, a-t-il lancé. “Ici, c’est Paris !”

  • H-5 : Keylor Navas de retour ?  

Selon nos confrères du Parisien et de RMC, c’est d’un effectif quasiment complet que l’entraîneur allemand du Paris Saint-Germain devrait disposer pour cette finale de C1.

Blessé en demi-finale contre Leipzig et suppléé par Sergio Rico, le portier costaricien Keylor Navas devrait ainsi faire son retour parmi les titulaires parisiens. Un renfort de poids au vu de ses trois LDC remportées avec le Real Madrid. En revanche, encore un peu court, Marc Verratti débutera normalement sur le banc, laissant sa place à un Leandro Paredes très en vue au tour précédent. À l’exception du gardien de but, c’est donc le même onze parisien qui devrait commencer la partie.

La composition probable : Navas – Bernat, Kimpembe, Thiago Silva, Kehrer – Paredes, Marquinhos, Herrera – Mbappé, Neymar, Di Maria.

Du côté du Bayern, si l’on se fie aux échos rapportés par la presse allemande, le défenseur français Benjamin Pavard, pourtant revenu à une vitesse ahurissante d’une blessure musculaire, devrait rester sur le banc au coup d’envoi. C’est l’excellent Joshua Kimmich qui devrait prendre sa place.

La composition probable : Neuer – Kimmich, Boateng, Alaba, Davies – Thiago Alcantara, Goretzka – Gnabry, Muller, Coman (ou Perisic) – Lewandowski.

Source : HuffPost 24/08/2020

 

 

 

 

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :