FranceNews

Primaire de la droite: de fortes chances pour Fillon, mission difficile pour Juppé pour le second tou

Primaire de la droite: de fortes chances pour Fillon, mission difficile pour Juppé pour le second tour

PARIS – Contre toute attente, le premier tour de la primaire de la droite française pour l’élection présidentielle de mai 2017 a surpris pratiquement tout le monde par la propulsion en pôle position de l’ancien Premier ministre François Fillon, le recalage du favori Alain Juppé au deuxième rang et la cuisante défaite de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

Cette première élection a montré, encore une fois, que les sondages ne faisaient pas les élections qui, contrairement aux résultats (Fillon 44.1%, Juppé 28.6% et Sarkozy 20.6%), avaient donné la qualification d’Alain Juppé et de Nicolas Sarkozy au deuxième tour.

Finalement, le message de François Fillon, lors du dernier débat télévisé de jeudi, a su toucher la corde sensible des électeurs français, généralement à droite, pour faire le choix d’un représentant d’une droite traditionnelle, conservatrice et dont le rassemblement voulu par Juppé ne les a pas convaincu.

« N’ayez pas peur de contredire les sondages et les médias, qui avaient déjà tout arrangé à votre place », avait lancé jeudi soir François Fillon qui part pour le second tour avec un large avantage.

Le favori de la primaire, devenu outsider dans les qualifications, a décidé dimanche soir de « continuer le combat », comme si son retrait de la compétition était quelque part au menu. Mais de l’avis de nombreux observateurs, une semaine ne lui sera pas possible pour rattraper l’écart entre lui et Fillon qui lui commence à bénéficier de soutiens da sa famille politique, notamment de Sarkozy et de ses adeptes.

Parce qu’il pense que le second tour reste toujours jouable, Alain Juppé tentera de convaincre les électeurs français qui n’ont pas voté, notamment du centre et même de la gauche, pour détrôner l’ancien Premier ministre de Sarkozy qui a fait, ces dernières semaines, une ascension fulgurante, probablement en raison, selon certains observateurs, qu’il demeure « monsieur propre ».

L’autre événement de cette élection est l’élimination sans appel de l’ancien président de la République qui a tout fait pour un come-back politique, au moment où la justice française tente d’établir les faits contre lui dans plusieurs affaires liées à la corruption.

« Nicolas Sarkozy, la retraite à 62 ans », s’est amusé lundi le journal Libération de sa chute qui va sans doute précipiter son retrait de la vie politique et se consacrer comme il a annoncé dimanche soir à sa vie privée, sans laisser de consigne de vote pour le second tour, « garder l’unité de notre mouvement ».

Il est évident, pour les mêmes observateurs, que le second tour de l’élection ne sera ni formel ni abordable avec aisance pour François Fillon, adversaire qu’Alain Juppé veut amener sur un terrain de combat de « projet contre projet ».

D’ailleurs, il n’a cessé, ces derniers temps, de critiquer le caractère « très libéral » du programme économique de Fillon et notamment son objectif de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires qu’il juge « moins crédible ».

L’outsider devra d’abord, estime-t-on, descendre sur le terrain pour terminer sa campagne dans un débat télévisé de jeudi prochain face à Fillon, déterminé à maintenir sa distance en revendiquant la ligne « authentique » de la droite.

Avec une participation inédite (près de 4 millions d’électeurs), la première primaire ouverte de l’histoire de la droite française a montré que pour le camp adverse, notamment celui de la gauche qui se trouve dans une situation de désintégration, que la lutte pour la présidentielle se complique de plus en plus. La droite, considère-t-on dans les milieux médiatico-politiques, a pris une sérieuse option pour gagner la bataille présidentielle face à une montée en puissance escomptée de l’extrême droite de Marine Le Pen.

 

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :