AlgérieNewspolitique

Présidentielles Algériennes: La longue liste des prétendants 

Incontestablement, la bousculade est énorme devant les portes d’El Mouradia pour les élections présidentielles du mois d’avril prochain. On parle déjà de près de deux centaines de prétendants à la candidature. Du jamais vu ailleurs. Et, bien sûr, encore moins en Algérie. Le ministère de l’Intérieur fait chaque jour le bilan et la liste est loin d’être bouclée.

Présidentielles Algériennes: La longue liste des prétendants

Alger par : Noureddine RAMZI

Incontestablement, la bousculade est énorme devant les portes d’El Mouradia pour les élections présidentielles du mois d’avril prochain. On parle déjà de près de deux centaines de prétendants à la candidature. Du jamais vu ailleurs. Et, bien sûr, encore moins en Algérie. Le ministère de l’Intérieur fait chaque jour le bilan et la liste est loin d’être bouclée.

Le nouveau bilan du Ministère de l’intérieur fait état de 176 candidats ayant retiré les formulaires de candidatures à l’élection Présidentielle du 18 avril 2019.

Le bilan arrêté quotidiennement par le Ministère de l’intérieur a précisé pour la journée de ce lundi 28 janvier que, 13 partis ont déposé des lettres d’intention de candidature, et 126 lettres d’intention ont été introduites par des prétendants indépendants. Le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature pour la Présidentielle 2019 a été fixé par le Conseil Constitutionnel pour le 3 mars prochain.

Parmi tout ce beau monde, un Général Major à la retraite: Ali Ghediri a révélé le 31 janvier dernier les grandes lignes de son programme. Il est le seul à l’avoir fait pour se lancer, d’ores et déjà dans la course. Il a mis le doigt sur les préoccupations des citoyens. Cela lui a, semble-t-il, donné des points pour mieux avancer.

Sur Facebook, il met en relief huit points tant politiques qu’économiques ou encore sociaux que les Algériens ont consultés des milliers de fois.

Et parmi la longue liste des prétendants, cette Dame qui n’a même pas donné son nom « souhaite, dit-elle, que ses sœurs et filles voteront pour elle » comme cet autre Homme qui se dit «  fier de représenter très prochainement le peuple algérien et de régler dès la première année les problèmes auxquels sont confrontés ses frères ».

Il faudrait des centaines de pages pour contenir les hésitations de ces prétendants au titre de Président de la République. Quant aux actes concrets à lancer sur le terrain pour des jours meilleurs, il faut dire que jusqu’à présent, ils se comptent sur les bouts des doigts.

De son côté, Ouyahia a laissé entendre que l’annonce de la candidature de Bouteflika est presque imminente, avant de réitérer, une fois de plus, son appel au Président Bouteflika pour briguer un autre mandat. «Notre choix, nous l’avons fait et annoncé en juin dernier, et aujourd’hui nous commençons à entrevoir la lueur de la bougie de cet appel, et nous espérons qu’il se concrétisera», déclare le Secrétaire Général du RND, qui a fait part de son soulagement concernant la situation du pays et de son «optimisme pour l’avenir». Transition toute faite pour tirer sur les partisans de la rupture et du changement, allusion claire au Général Major Ali Ghederi, le candidat surprise de la Présidentielle.

En dernière minute, on apprend que le Président Bouteflika sera « le candidat des partis de l’alliance Présidentielle »

N.R

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :