MaghrebNews

Présidentielle en Tunisie : début du scrutin pour la communauté à l’étranger

TUNIS - Le scrutin Présidentiel pour les Tunisiens établis à l’étranger a débuté vendredi 13 septembre pour se poursuivre durant les journées de samedi et dimanche, alors que le scrutin pour les Tunisiens établis sur le territoire national est prévu dimanche 15 septembre à travers les 24 gouvernorats.

Présidentielle en Tunisie : début du scrutin pour la communauté à l’étranger

TUNIS – Le scrutin Présidentiel pour les Tunisiens établis à l’étranger a débuté vendredi 13 septembre pour se poursuivre durant les journées de samedi et dimanche, alors que le scrutin pour les Tunisiens établis sur le territoire national est prévu dimanche 15 septembre à travers les 24 gouvernorats.

« Le scrutin se déroulera dans 310 centres et 391 bureaux de vote prévus dans six circonscriptions pour les 387 mille électeurs inscrits », selon le président de la Haute instance indépendante de la surveillance des élicitons (ISIE), Nabil Baffoun, faisant remarquer que tout le matériel et l’encadrement nécessaires pour la réussite de l’opération ont été mobilisés par l’ISIE.

La campagne électorale pour la Présidentielle Tunisienne à l’étranger a pris fin jeudi. Elle avait débuté le 31 août dernier. De nombreux candidats sont allés à la rencontre de la communauté Tunisienne pour tenter de les convaincre du bien-fondé de leurs programmes.

L’annonce des résultats du scrutin des Tunisiens établis à l’étranger sera rendue publique en même temps que les résultats du scrutin en Tunisie, soit le lendemain. En cas de deuxième tour, celui-ci aura lieu dans 15 jours. Les candidats mécontents des résultats du scrutin du premier tour ont trois jours après l’annonce des résultats pour présenter leurs recours.

A noter que la campagne électorale en Tunisie prendra fin vendredi. La journée de samedi est considérée comme une journée du silence électoral.

La campagne électorale en Tunisie a débuté les deux septembres. Elle s’est déroulée globalement dans de bonnes conditions marquées particulièrement par la concurrence entre les 26 candidats ayant sillonné le territoire national.

La campagne électorale a vu aussi, et ce, pour la première fois en Tunisie, la programmation des débats télévisés entre les candidats. Elle s’est déroulée, en outre, sous haute surveillance des observateurs relevant de l’ISIE, ainsi que ceux mobilisés par l’Union Européenne.

« Au total 4500 observateurs ont pris part à l’observation de ladite campagne », a fait savoir le Président de l’ISIE, faisant observer que ce nombre sera revu en hausse le jour du scrutin.

La Présidentielle en Tunisie devait avoir lieu à priori au mois de novembre prochain, mais le décès du Président Béji Gaïd Essebsi a contraint l’ISIE d’avancer la date de la Présidentielle.

Aps

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :