Présidentielle au Mali : 18 candidats “exigent” le départ du Ministre chargé des élections

Présidentielle au Mali : 18 candidats “exigent” le départ du Ministre chargé des élections

BAMAKO – Dix-huit candidats à la Présidentielle Malienne du 29 juillet dernier sur vingt-quatre, ont “exigé” lundi “la démission” du Ministre chargé des élections, contestant les résultats provisoires du premier tour du scrutin, ont rapporté des médias.

Le collectif des candidats à l’élection Présidentielle exige la démission du Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation (Mohamed Ag Erlaf)“, affirment-ils dans une déclaration commune. Les dix-huit candidats ayant pris part au premier tour, appellent les populations de Bamako et Kati (près de la capitale) à “participer massivement à un meeting mardi à Bamako“, pour contester les résultats provisoires du premier tour du scrutin.

Le collectif a en outre, exigé par ce fait, un “recomptage contradictoire des voix et la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote“. Le gouvernement a déjà répondu à cette doléance, affirmant n’avoir “pas du tout l’intention de les publier en détail, bureau par bureau“, a indiqué une source proche du Ministère de l’Administration territoriale, citée par l’AFP.

La Cour constitutionnelle du Mali doit proclamer officiellement mercredi les résultats du premier tour de la Présidentielle du 29 juillet dernier, remporté par le Président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), avec 41,42% des voix contre 17,8% des suffrages pour le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

Aps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *