AlgérieNewspolitique

Place aux choses sérieuses

Place aux choses sérieuses

Par : Abdelkader DJEBBAR

La campagne électorale pour les communes et wilaya semble émerger de la routine quotidienne cette semaine avec l’entrée sur scène des concernés pour s’octroyer un maximum de chance le 23 novembre prochain.

Autant dire que les choses commencent à prendre une autre tournure comme le souligne le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE). M. Abdelouahab Derbal, qui se dit convaincu que l’activité électorale, bien que timide en cette première semaine, connaîtra, sans doute, une animation plus dense dans les jours à venir, ne manquera pas de saluer la conscience «prometteuse» des chefs de partis et des candidats.

Il se réjouit en effet de la maturité et de la consistance du discours politique tenu dans le cadre de cette campagne. «De manière générale, cette première semaine s’est caractérisé par le sens de responsabilité élevé et de l’évolution du discours électoral dont ont fait preuve les chefs de partis et les candidats » dira en effet M. Derbal. «Aucun dépassement ni provocation n’ont été signalés, comme ce fut le cas durant les précédentes échéances», a-t-il tenu à préciser.  Il en tire également un motif de satisfaction du fait que les candidats, dans leur ensemble, se sont interdits de toute atteinte aux constantes nationales et aux institutions de l’Etat.

Le seul aspect déploré par la HIISE a trait  au non-respect des normes d’affichage des listes électorales par certains candidats des partis. Ceux-là même qui recourent à l’affichage anarchique en apposant leurs listes devant les écoles, les mosquées, sur les autobus, les arbres, etc. Du coup, et face à ce constat qui va à contresens de la loi en vigueur, la HIISE n’a pas hésité à faire valoir ses prérogatives constitutionnellement requises pour parer à ce type de dérapage et veiller ainsi scrupuleusement au respect de la loi.  En la matière, son président,

Abdelouahab Derbal, a fait savoir que pas moins de 300 rappels à l’ordre ont été notifiés par la HIISE à l’adresse des formations politiques en lice qui n’ont pas respecté les normes d’affichage.  Les autorités en charge de l’organisation et de la régulation de la campagne électorale, y compris les instances judiciaires, ont été, elles aussi, rendues destinataires d’une copie de ces notifications adressées aux partis et aux candidats, dira encore M. Derbal.

À son avis, ces dérapages « restent minimes » et ne sont, de surcroit, d’aucun impact négatif sur l’évolution de la campagne électorale vu le nombre considérable de plus de 180.000 candidats.

Au menu des discours, deux ou trois thèmes reviennent avec insistance. La décentralisation dans la gestion des affaires locales, la démocratie participative et, par-dessus tout, la nécessité d’élargir les prérogatives des élus locaux, un vœu qui devrait d’ailleurs se concrétiser dans les prochains mois, si le code communal est révisé. La classe politique est, à ce sujet, unanime sur l’importance de garantir aux élus toutes les conditions légales pour assurer le développement des communes.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close