AlgérieAMÉRIQUEEconomieNewsVenezuela

PÉTROLE : Algérie -Venezuela, la main dans main

PÉTROLE

Algérie -Venezuela, la main dans main

Synthèse : Abdelkader DJEBBAR

La main dans la main, c’est le moins que l’on puisse dire à propos des objectifs visant à rééquilibrer le marché pétrolier et obtenir ainsi des prix « justes et durables ». C’est la décision réaffirmée samedi à Alger par la ministre  vénézuélienne des Relations extérieures, Deocy Eloina Rodriguez Gomez. Et d’ajouter « nous maintenons notre coordination, pour rééquilibrer le marché et obtenir des prix justes et durables » qui prennent en considération les intérêts des pays producteurs et le fonctionnement global de l’économie mondiale, a-t-elle déclaré à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene. La ministre vénézuélienne des Relations extérieures, accompagnée du ministre Pétrole et des Mines, Nelson Martinez, effectue une visite de travail en Algérie.

Elle a ajouté qu’au « sein de ce consensus, c’est l’équilibre de tout le marché mondial que nous tentons d’obtenir et l’Algérie et le Venezuela sont comme toujours unis ».

Sa tournée avec le ministre du Pétrole du Venezuela dans plusieurs pays, « entre dans le cadre du comité de monitoring de l’OPEP », a-t-elle expliqué.

La chef de la diplomatie vénézuélienne a soutenu que « naturellement nous ne pouvons pas effectuer cette tournée sans passer par l’Algérie », soulignant que « nous sommes ici avec de très bonnes nouvelles, sur la bonne mise en œuvre de cet accord historique (de l’OPEP) et sur la bonne discipline que tiennent les pays et ce à peine un mois après l’entrée en vigueur de cet accord ».

Mme Rodriguez Gomez a relevé qu’outre l’amitié qui lie les deux peuples, « nous sommes deux pays membres de l’OPEP et des pays non-alignés, nous partageons non seulement des relations bilatérales, mais nous sommes également liés au plan international ».

Elle a ajouté que le Venezuela et l’Algérie partageaient « une même politique indépendantiste », en faveur de la défense de « la souveraineté des peuples et de la liberté face aux pouvoirs impérialistes », précisant que « nous croyons à la mise en œuvre d’un monde multipolaire. Nous sommes des pays du Sud qui font émerger un nouveau monde ».

D .A

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :