NewsSport

Papa de la Coupe du monde de football : Silvio Gazzaniga est décédé

Papa de la Coupe du monde de football

Silvio Gazzaniga est décédé

Le sculpteur du célèbre trophée est décédé lundi 31 Octobre 2016 à Milan, à l’âge de 95 ans. Son nom ne vous dit peut être rien, mais sa sculpture la plus célèbre, le trophée de la Coupe du monde, fait rêver tous les footballeurs et les supporteurs depuis 1974. Silvio Gazzaniga, sculpteur italien, et papa du trophée le plus prestigieux du monde du football est mort lundi 31 octobre. «Il s’est éteint dans son sommeil, avec sérénité», a indiqué son fils Giorgio à l’agence Ansa. Né à Milan le 23 janvier 1921, Gazzaniga fait ses classes à l’Académie des Beaux-arts de Brera dans les années 40. Sa vie bascule en 1970, après la victoire du Brésil à la Coupe du monde au Mexique. Après son troisième titre mondial, la Seleçao gagne le droit de conserver pour toujours le trophée Jules-Rimet, trophée original de la compétition depuis 40 ans. La Fifa organise alors un concours pour donner vie à un nouveau trophée. 53 artistes proposent leur création. Parmi eux, Silvio Gazzaniga imagine deux footballeurs stylisés, soulevant le globe terrestre à la manière du dieu grec Atlas. Son imagination fait mouche. «Les lignes suggèrent la forme d’une spirale au sommet pour accueillir le monde. Depuis le socle remarquablement compact, deux athlètes s’élèvent vers la victoire », expliquera l’artiste italien. Le trophée, en or 18 carats, de près de six kilos, composé à 75% d’or pur sera soulevé pour la toute première fois en 1974 par la RFA de Franz Beckenbauer. Mais le souvenir le plus émouvant pour Gazzaniga sera de voir le trophée soulevé par la Squadra Azzurra en 1982. «Une foule immense est sortie dans les rues pour fêter l’événement. On aurait cru qu’ils étaient devenus fous». De son vivant, Sivio Gazzaniga a sculpté de nombreuses médailles et trophées, dont la Coupe de l’UEFA et la Super coupe d’Europe, mais aussi des récompenses dans les sports de moteur ou le catch. En 2012, il avait été décoré Commandeur de l’ordre du Mérite de la République italienne pour l’ensemble de son apport artistique et culturel. «Une œuvre d’art, c’est un peu comme un enfant. On ne peut jamais s’en détacher. Je ne dis pas ça uniquement pour le Trophée de la Coupe du Monde. C’est valable pour tous mes travaux », avait un jour déclaré l’artiste à FIFA.com.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :