Moyen OrientNews

Palestine: un 6e journaliste arrêté par l’armée d’occupation israélienne en moins d’une semaine

Palestine: un 6e journaliste arrêté par l’armée d’occupation israélienne en moins d’une semaine

RAMALLAH (Cisjordanie) – Un sixième journaliste Palestinien a été arrêté en une semaine, lundi par l’armée de l’occupation israélienne dans le village Rantis, au nord-ouest de Ramallah, portant le nombre à 22 journalistes détenus dans des prisons de l’occupation, ont rapporté des médias.

L’agence de presse Palestinienne Wafa a indiqué que le journaliste Palestinien Ibrahim al-Rantisii, “est un correspondant de presse qui travaille pour le compte d’une chaine de télévision turque TRT”.

“Une unité militaire a pris d’assaut la maison de son frère Ibrahim et l’a arrêté”, a déclaré Fakhri al-Rantissi, le frère du journaliste, cité par l’agence Anadolu.

“L’unité a fouillé la maison du journaliste avant de sortir”, a-t-il ajouté.

Dimanche,le syndicat des journalistes palestiniens a tenu un sit-in de solidarité devant la prison d’Ofer à l’ouest de Ramallah, en soutien aux journalistes détenus dans les prisons de l’occupation israélienne.

“Les journalistes poursuivront leur couverture des crimes israéliens”, a affirmé le représentant du Secrétariat général du Syndicat des journalistes Palestiniens, Omar Nazzal, cité par Wafa.

Il a invité les institutions internationales à mettre en œuvre leurs résolutions sur la protection et les droits des journalistes, notamment, la résolution 2222 du Conseil de Sécurité, qui prévoit la protection des journalistes palestiniens.

La semaine dernière, l’armée israélienne avait arrêté 5 journalistes Palestiniens, dont quatre de Ramallah et le cinquième de la ville de Naplouse (nord), selon Anadolu.

Les violations à l’encontre des journalistes Palestiniens dépassaient les 240 durant le premier semestre de l’année en cours, selon Wafa, outre des cas d’attaques contre des institutions médiatiques et des équipements de presse.

Depuis le 30 mars dernier, des Palestiniens manifestent régulièrement à Ghaza sur la ligne du siège pour réclamer la levée du blocus israélien.

Pas moins de 157 Palestiniens ont été tués et plus de 16 000 autres ont été blessés par des tirs à balles réelles de l’armée israélienne depuis cette date.

Aps

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :