AMÉRIQUEEtats-UnisInternationalMoyen OrientNews

Palestine/ONU : Abbas rejette la médiation Américaine, réclame une conférence de paix

Palestine/ONU: Abbas rejette la médiation Américaine, réclame une conférence de paix

NEW YORK, (Nations unies) – Le Président Palestinien, Mahmoud Abbas, a demandé mardi à New York la tenue en milieu d’année d’une conférence internationale pour la paix au Moyen-Orient, appelant à la création d’un mécanisme multilatéral comme alternative à la médiation Américaine.

Dans un rare discours prononcé à la tribune des Nations Unies, le Président Abbas a été catégorique concernant l’offre de paix Américaine en affirmant que les Palestiniens allaient ” s’opposer à toute solution allant contre la légitimité internationale”.

“Nous sommes ici parce que les Palestiniens souhaitent continuer à travailler dans une atmosphère positive (..) Nous avons le courage de dire oui et aussi le courage de dire non et c’est une position appuyée par le droit international”, a déclaré Mahmoud Abbas en réponse au plan de paix que l’administration américaine veut imposer unilatéralement.

Les affirmations que les Palestiniens refusaient le dialogue “ne sont pas vraies”, a-t-il expliqué au Conseil de sécurité car c’est “l’intransigeance des Israéliens qui a provoqué l’échec du processus de paix”. “Israël s’est détournée de la solution à deux Etats”, a-t-il ajouté.

Le Président Palestinien a rappelé, à ce propos, la participation des Palestiniens à la conférence de Madrid en 1991 puis aux négociations d’Oslo en 1994 en évoquant les huit mois de discussions avec l’ancien Premier Ministre Ehud Olmurt et les quatre rencontres initiées avec le Président Trump à Washington pour relancer le processus de paix.

“Comment peut-on dire que les Palestiniens refusent de négocier “, a-t-il enchainé en affirmant que si ” le processus de paix est dans l’impasse” c’est en raison de ” la décision Américaine de retirer la question d’El-Qods occupé de la table des négociations “.

“L’occupation qui était autrefois temporaire est devenue une situation de colonisation permanente “, a dénoncé Mahmoud Abbas et d’ajouter: “Israël doit assumer ses responsabilités en particulier en Cisjordanie où la situation est devenue intenable “.

Lors de son discours, Mahmoud Abbas a plaidé pour la création d’un mécanisme multilatéral pour régler toutes les questions liées à la paix au Moyen-Orient conformément aux accords d’Oslo.

Abbas a exigé que ” les négociations pour la création de ce mécanisme soient menées sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies, et soient assorties d’un calendrier concret permettant de garantir le respect des accords conclus “.

Il a également demandé la convocation d’une conférence internationale sur la paix au Moyen-Orient qui devrait reconnaitre l’Etat de Palestine comme membre à part entière des Nations Unies.

“Il s’agit d’un choix stratégique que nous faisons en pensant aux générations futures “, a indiqué Mahmoud Abbas à la fin de ce discours ponctuée d’applaudissements.

En signe de protestation aux mesures américaines unilatérales, le président palestinien a quitté la salle du Conseil de sécurité juste après avoir prononcé son discours, refusant d’assister aux allocutions des ambassadeurs américain et israélien auprès de l’ONU.

Le chef de l’ONU, Antonio Guterres, qui a pris part à cette réunion, a réaffirmé qu’il n’y avait pas “d’alternative ou de plan B” à la solution à deux Etats.

“Je suis ici pour dire encore une fois à quel point l’ONU est attachée aux efforts déployés pour parvenir à une solution à deux Etats, une solution permettant de régler toutes les questions du statut définitif sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies et du droit international”, a déclaré Guterres.

“Les obstacles sur le terrain risquent de créer une réalité irréversible, une réalité d’un seul Etat “, a déclaré le secrétaire général, dont l’organisation a voté massivement en décembre contre la décision américaine de reconnaitre El-Qods occupé comme capitale d’Israël.

Aps

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer