AMÉRIQUEEtats-UnisNews

OURAGANS : IRMA PLUS DANGEREUX QUE HARVEY

OURAGANS

IRMA PLUS DANGEREUX QUE HARVEY

Par : M.AZZEDE

Les Etats-Unis n’en finissent pas avec ses ouragans. Il y a eu d’abord Harvey qui a sérieusement secoué le Texas pendant des journées entières. Ensuite c’est Irma qui s’en vient aux portes de la Floride, Mais, apparemment en moins puissant pour l’Amerique avec un serieux pic de  danger affolant pour les Caraibes.

« Ouragan d’une intensité sans précédent sur l’Atlantique», selon les services de météo français, Irma menace mercredi les Petites Antilles françaises, désormais en vigilance violette, mais aussi Porto Rico, les Îles Vierges et la Floride ».

«Avec ses vents maximum de 295 km/h près de son centre et des rafales à 360 km/h, Irma constitue un phénomène extrêmement dangereux», avait déjà insisté Météo France, mardi soir, soulignant qu’il fallait remonter à 1988 et l’ouragan Gilbert pour avoir des valeurs de vents comparables.

Le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a déclaré que son État était en situation d’«urgence».

«Nous ne connaissons pas le trajet exact d’Irma, mais des conséquences majeures sont potentiellement possibles et nous ne pouvons pas attendre pour prendre des actions de préparation» fortes, a-t-il déclaré.

Les touristes à Key West, une station balnéaire très prisée de l’archipel des Keys, ont reçu mardi un ordre d’évacuation, qui devrait être rapidement étendu aux habitants.

Les cours du jus d’orange s’envolaient mardi en Floride, plus gros producteur des États-Unis.

Le passage d’Irma sur les Caraïbes pourrait au total affecter des centaines de milliers d’enfants et leurs familles, selon un communiqué de l’Unicef mardi soir, et provoquer des «dégâts dévastateurs».

Irma devrait atteindre le nord de Porto Rico, un territoire américain, à 8 h mercredi (heure locale), provoquant dans son sillage une montée du niveau de la mer pouvant atteindre 3 mètres au-dessus de la normale et jusqu’à 25 centimètres de précipitations, toujours selon le NHC.

La tempête pourrait aussi causer des glissements de terrain et des crues éclair, et donner naissance à des vagues de 7 mètres, préviennent les responsables.

Ce nouvel ouragan intervient alors que le Texas n’a pas encore fini d’évaluer la facture d’Harvey, qui a fait au moins 42 victimes et d’énormes dégâts matériels qui devraient largement dépasser la barre des 100 milliards de dollars.

A.M

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :