AlgérieCultureNews

ORAN : Hommage à Abdelkader ALLOULA

Depuis quelques jours le théâtre d’Alger vit à l’heure du dramaturge Oranais Abdelkader ALLOULA de « Arlequin, valet de deux maîtres » sous la direction du metteur en scène Ziari Chérif Ayed.

ORAN : Hommage à Abdelkader ALLOULA

Par : Mohammed CHOUAKI

Depuis quelques jours le théâtre d’Alger vit à l’heure du dramaturge Oranais Abdelkader ALLOULA de « Arlequin, valet de deux maîtres » sous la direction du metteur en scène Ziari Chérif Ayed.

Les répétitions vont bon train au théâtre de la capitale grâce à l’initiative des théâtres d’Alger (TNA) et d’Oran (TRO) qui est engagés dans un      « travail collaboratif visant à rendre un bel hommage posthume au dramaturge Abdelkader Alloula (1939-1994) », a indiqué jeudi le  directeur du TRO, Mourad Senouci.

« L’action de partenariat TNA/TRO est initiée en perspective de la commémoration de la 25ème année de la disparition (mars 1994) de cette grande figure du théâtre national », a précisé  M. Senouci.

Dans ce contexte, une nouvelle pièce coproduite par les deux établissements culturels est actuellement en montage. Il s’agit d’une nouvelle version de la pièce “Arlequin valet de deux maîtres” de l’Italien Carlo Goldoni (1707-1793), a expliqué M. Senouci, rappelant que la libre adaptation de cette œuvre par Alloula connut un franc succès en 1993.

Les répétitions ont démarré il y a quelques jours au Théâtre national d’Alger « Mahieddine Bachtarzi » dans le cadre de la 1ère phase de ce chantier artistique qui se poursuivra en février prochain au Théâtre régional d’Oran « Abdelkader Alloula », a fait savoir le directeur du TRO.

Une dizaine de jeunes artistes sont distribués dans cette pièce au côté de leur aîné Mohamed Himour, comédien fétiche du TRO et unique membre de la troupe à avoir connu Alloula qui lui confia un rôle dans la première version d’Arlequin, valet de deux maîtres”.

La présentation de l’œuvre-hommage est prévue vers la fin février prochain au TRO, suivie d’une autre au TNA et d’une tournée à travers différentes salles de théâtre du pays, a annoncé M. Senouci en saluant la contribution à cette initiative de l’Institut culturel Italien à Alger.

« Arlequin valet de deux maîtres »ou « Arlequin serviteur de deux maîtres » (Il servitore di due padroni ou Arlecchino servitore di due padroni) est une pièce de théâtre en 3 actes de Carlo Goldoni, une comédie écrite en 1745, traduite aussi sous le titre « Le Valet de deux maîtres ».

CH.M

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :