AFRIQUEEconomieNews

OIT : « faire du travail décent une réalité pour la jeunesse Africaine »

ABIDJAN - Les participants à la 14e réunion régionale Africaine de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) ont souligné, à la clôture des travaux vendredi à Abidjan, la nécessité de faire du travail décent et de l’emploi productif une réalité pour la jeunesse en Afrique.

OIT : « faire du travail décent une réalité pour la jeunesse Africaine »

ABIDJAN – Les participants à la 14e réunion régionale Africaine de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) ont souligné, à la clôture des travaux vendredi à Abidjan, la nécessité de faire du travail décent et de l’emploi productif une réalité pour la jeunesse en Afrique.

« Faire du travail décent et de l’emploi productif une réalité pour la jeunesse en Afrique, développer les compétences, les technologies et la productivité en tant qu’outils essentiels pour améliorer l’avenir du travail en Afrique et transformer l’économie rurale informelle en Afrique pour y instaurer le travail décent » sont parmi les priorités des pays Africains cités dans la déclaration d’Abidjan clôturant les travaux de cette rencontre.

Les participants ont également souligné la nécessité de « respecter les normes internationales du travail, promouvoir le dialogue social et réaliser l’égalité entre hommes et femmes et de renforcer les capacités à tirer profit des possibilités offertes par un monde du travail en mutation, en investissant dans le capital humain et, donc, en renforçant la qualification, l’actualisation et l’amélioration des compétences ainsi que l’apprentissage tout au long de la vie ».

Il s’agit également d' »appuyer le rôle du secteur privé en tant que principale source de croissance économique et de création d’emploi par la promotion d’un environnement favorable à l’entrepreneuriat et aux entreprises durables, en particulier les micros, petites et moyennes entreprises, afin de parvenir au plein emploi productif et améliorer les niveaux de vie pour tous ».

Le rôle du secteur public en tant qu' »employeur important et fournisseur de services publics de qualité, en créant du travail décent et de l’emploi productif pour tous, en particulier pour les jeunes, les femmes, les personnes en situation de handicap » figurent aussi parmi les volets de la déclaration.

Les volets soulignés dans le document portent, notamment, sur la nécessité de « renforcer l’efficacité des institutions du travail pour assurer une protection adéquate à tous les travailleurs, promouvoir une croissance et un développement économiques, inclusifs et durables, le plein emploi productif et librement choisi et le travail décent pour tous » et « renforcer les synergies entre l’OIT et les institutions Africaines ».

L’adoption de mesures concrètes et spécifiques visant à « instaurer un environnement favorable aux entreprises durables pour renforcer la croissance de la productivité, des orientations stratégiques globales et un appui technique dans le domaine du développement des compétence » font partis des priorités cités dans la déclaration.

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :