Nouvelle obligation de mise en cage des volailles et autres oiseaux à l’échelle nationale en raison de la grippe aviaire

Une obligation de mise en cage et d’installation de clôtures pour les volailles et autres espèces d’oiseaux sera à nouveau imposée pour l’ensemble des Pays-Bas en raison de la grippe aviaire. C’est ce qu’a annoncé mercredi le ministre Piet Adema de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire.

« Le grand nombre d’infections montre malheureusement clairement qu’une précaution supplémentaire est nécessaire », a écrit l’Adema à la Chambre des représentants. Les éleveurs commerciaux doivent garder leurs volailles à l’intérieur. Les détenteurs d’oiseaux de compagnie doivent prendre des mesures pour éviter que leurs animaux n’entrent en contact avec des oiseaux sauvages ou leurs fientes.

Les deux derniers mois ont été marqués par de nombreux foyers de grippe aviaire avec une variante hautement pathogène du virus, tant dans les exploitations commerciales que dans les élevages amateurs.

Les rapports faisant état de cadavres d’oiseaux sauvages dans différentes régions des Pays-Bas continuent également d’affluer quotidiennement. Environ 40 % des carcasses envoyées se sont révélées infectées par le virus de la grippe aviaire lors des examens de laboratoire, indique l’Adema dans sa lettre.

Les experts se réservent pour l’hiver à venir. Normalement, la grippe aviaire atteint son pic en hiver et disparaît en été. Mais ce n’était pas le cas cette année.

La situation ne s’améliorera pas avec la prochaine migration des oiseaux, prévoit donc l’Adema. « La migration commence en octobre et il est possible que ces oiseaux migrateurs apportent avec eux une nouvelle variante du virus. » En outre, la variante du virus qui circule actuellement pourrait infecter les oiseaux nouvellement arrivés.

Lire aussi:  L'UE insiste sur la solidarité en Europe lors de son discours annuel

La pandémie actuelle de grippe aviaire est la plus importante jamais enregistrée en Europe

La grippe aviaire ne pose pas seulement des problèmes aux Pays-Bas. Jamais une épidémie d’une telle ampleur n’avait été observée en Europe, a indiqué lundi l’autorité sanitaire européenne ECDC.

La variante hautement pathogène du virus s’est répandue dans 37 pays européens. Jusqu’à présent, plus de 48 millions d’oiseaux infectés et sains ont été abattus. De nombreux oiseaux sauvages ont également été touchés par la grippe aviaire.

Aucun humain n’a été infecté par cette variante du virus de la grippe aviaire en Europe. Le risque de la pandémie pour la santé publique est donc faible.

Lire aussi:  Les entreprises veulent construire dix mille maisons pour les réfugiés en un an

Les personnes qui travaillent avec des oiseaux doivent cependant être prudentes. Ils sont exposés à des risques supplémentaires en raison de leur travail. L’ECDC souligne donc l’importance des tests de dépistage des maladies infectieuses qui peuvent être transmises de l’animal à l’homme, comme cela s’est produit avec le corona.

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment se passe l’installation d’une pompe à chaleur ?

Dans la plupart des maisons en Europe, il existe plusieurs installations et dispositifs. La grande majorité de ces derniers a pour objectif de réduire...

Comment faire l’entretien d’un chauffe-eau ?

Parfois, la maintenance de votre chauffe-eau est imposée par la loi, pour vous permettre de bénéficier pleinement de toute sa performance, sur une longue...

Qbet : Bonus et avis sur ce casino !

Qbet fait partie des meilleurs casinos en ligne, qui existent sur internet. Ce casino met à la disposition de ses clients, plusieurs diversités de...

Quelle est la voiture hybride d’occasion la plus fiable ?

Les voitures hybrides sont plus utilisées en France et ceci est dû au fait que, les conducteurs sont tous à la recherche de moyens...

Quand et comment faire un bon nettoyage d’aquarium ?

Avoir un aquarium chez soi, c’est prendre la responsabilité de s’occuper d’un animal ainsi que les plantes qui s’y trouvent. Au fait, le fait...