Etats-UnisNews

New York: Colis suspects pour Obama et Clinton

New York a été victime d'une tentative d'« attaque terroriste », affirme le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, après que des colis contenant des engins potentiellement explosifs aient Été envoyés à une série de personnalités associées au Parti démocrate. Les colis contenaient "potentiellement des engins explosifs". 

New York: Colis suspects pour Obama et Clinton

Montréal  par : Abdelkader DJEBBAR

New York a été victime d’une tentative d’« attaque terroriste », affirme le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, après que des colis contenant des engins potentiellement explosifs aient Été envoyés à une série de personnalités associées au Parti démocrate. Les colis contenaient « potentiellement des engins explosifs ».
Ces paquets destinés à Hillary Clinton, Barack Obama et une élue démocrate de Floride, Debbie Wasserman Schultz, ont été interceptés par le service fédéral américain chargé de leur protection, a indiqué le renseignement américain, mercredi. Dans la matinée, un autre colis suspect a été trouvé dans la boîte aux lettres de la chaîne CNN, à New York.

Le paquet destiné à Hillary Clinton, rivale démocrate malheureuse face à Donald Trump à la présidentielle de 2016, a été intercepté lors d’une vérification de routine, a indiqué le Secret service dans un communiqué. Celui destiné à l’ex-président démocrate Barack Obama a été intercepté mercredi matin. Aucun des colis n’est parvenu à ses destinataires, dont la vie n’a pas été mise en danger, a précisé cette même source, selon l’AFP.

Le bâtiment de la chaîne, le Time Warner Building, situé au cœur de Manhattan, a été évacué. Des démineurs ont été envoyés sur place.  Dans un communiqué, la présidence américaine a condamné « les actes ignobles » visant Hillary Clinton et Barack Obama.

Il y a quelques jours, un engin explosif avait été découvert dans la boîte aux lettres de la résidence du milliardaire et philanthrope américain George Soros, bête noire des complotistes et des nationalistes européens et américains. La police de la petite ville cossue de Bedford, à une soixantaine de kilomètres de New York, avait reçu lundi après-midi un coup de fil d’un employé de la résidence de George Soros lui signalant un colis suspect. Le dossier a été transmis à l’unité antiterroriste du FBI.

L’interception de ces colis survient alors que les États-Unis sont en pleine campagne pour les élections parlementaires du 6 novembre.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :