National, sanctionné, a appelé au calme contre l’Union

L’épisode s’était produit le 3 mai et la sanction avait été retardée en raison des efforts des dirigeants uruguayens, mais ce lundi, la décision de la Conmebol a été rendue publique : Le Nacional de Montevideo a reçu une amende de 40 000 dollars pour la fusée que ses supporters ont lancée sur les fans d’Estudiantes, pour la Copa Libertadores.

Et ce n’est pas tout : de Luque, on a averti le club uruguayen : si ses membres commettent à nouveau un acte antiréglementaire de ce type, la sanction sera beaucoup plus sévère.

Ce n’est pas le seul coût qu’El Bolso paie pour l’attitude d’un supporter : l’Aprevide a déjà résolu que pendant deux ans, il ne permettra pas à ses fans de se rendre dans les stades de la province de Buenos Aires. Pour cette raison, deux des dirigeants du club, José Fuentes et Alejandro Balbi, s’étaient rendus à La Plata pour obtenir une réduction.

Lire aussi:  Les débuts de Bullaude à Feyenoord, la vente la plus importante de Godoy Cruz

Ce n’est pas le seul coût payé par le Nacional : il avait déjà été sanctionné lors de trois autres matchs de Libertadores : lors du match contre Vélez au Parque Central, avec 24 000 dollars pour violation du code disciplinaire.

Le calme est de mise

Le Nacional a publié un communiqué appelant ses fans à bien se comporter ce mardi à 19h10 contre l’Union de Santa Fe en Copa Sudamericana. Elle les avertit que la Conmebol établit des sanctions fortes qu’ils veulent éviter.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lire aussi:  Les débuts de Bullaude à Feyenoord, la vente la plus importante de Godoy Cruz