NewsSport

Naples champion d’hiver, la Juventus arrive

Naples champion d’hiver, la Juventus arrive

Ils étaient quatre candidats et c’est finalement Naples qui a obtenu dimanche le titre honorifique de champion d’hiver à l’issue de la 19e journée de Serie A, qui a également vu la Juventus Turin poursuivre sa

remontée et s’installer à la deuxième place.Naples n’avait plus rêvé comme ça depuis Maradona et le scudetto de 1990. Vingt-six ans plus tard, le Napoli croit vraiment en ses chances d’un troisième titre, ambition légitimée par le symbolique titre de champion d’hiver décroché dimanche. Avec 41 points, l’équipe de Maurizio Sarri termine la phase aller avec deux longueurs d’avance sur la Juventus et l’Inter. Dimanche, Naples a très facilement pris le meilleur sur la faible équipe de Frosinone, écrasée 5-1 sur son terrain. Le meilleur buteur du championnat, Gonzalo Higuain, a inscrit un doublé pour porter son total à 18 buts en 19 matches. Albiol, Hamsik et Gabbiadini, d’une frappe magnifique, ont été les autres buteurs napolitains. La Juventus a elle poursuivi sa formidable série avec une neuvième victoire consécutive, ramenée de Gênes face à la Sampdoria (2-1). Après la 10e journée, les Turinois étaient 12e avec 12 points et 10 longueurs de retard sur la première place. Neuf matches et neuf victoires plus tard, les voilà deuxièmes à deux points seulement du leader et pleinement en course pour un cinquième scudetto d’affilée. Milanais et Florentins occupaient les deux premières places avant cette 19e journée mais, surpris à domicile, ils ont glissé aux troisième et quatrième rangs. Dimanche, l’Inter a ainsi été battu par Sassuolo (1-0) sur un penalty inscrit dans le temps additionnel. Les Milanais ont été pris à leur propre piège du 1-0. Spécialistes des victoires sur ce score (déjà neuf cette saison), les joueurs de Roberto Mancini sont tombés sur une excellente équipe de Sassuolo, qui remonte à la 6e place du classement. Samedi, la Fiorentina avait elle été victime, également à domicile, de l’inattendu réveil de la Lazio Rome (défaite 3-1). La «Viola » descend ainsi du podium alors qu’à Rome, l’entraîneur Stefano Pioli s’est donné un peu d’air. Samedi également, l’AS Rome (5e) et l’AC Milan (8e) s’étaient eux neutralisés (1-1) dans la capitale. La première période a été romaine, la deuxième milanaise, mais le match nul n’arrange personne.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :