AlgérieNews

Naâma: l’Oasis de Tiout, un lieu de détente pour de nombreuses familles

Naâma: l’Oasis de Tiout, un lieu de détente pour de nombreuses familles

NAAMA- Les espaces verdoyants de l’oasis de Tiout, 82 km Sud de Naâma, sont devenus, en cette période de Ramadhan et de fortes chaleurs, une destination privilégiée de visiteurs et familles venus des quatre coins de la wilaya en quête de fraîcheur et de détente, a-t-on constaté.

Cet espace oasien offre, de l’avis de nombreux visiteurs, un climat agréable et clément en cette période caniculaire, car largement ombragé grâce à une abondante richesse floristique, dominée par de verdoyantes palmeraies qui lui procurent un brin de fraîcheur.

Des familles convergent, les week-ends ou durant ces vacances scolaires, vers cet espace naturel pour profiter, en l’absence de lieux de détente et de loisirs, de la clémence du climat et de l’étendue de l’espace pour se dégourdir les jambes et s’adonner à des activités récréatives.

Le site connait, en période des grandes chaleurs, une grande affluence de visiteurs, surtout après avoir bénéficié d’une opération de développement consistant en l’aménagement du parc de loisirs avec ses petites échoppes, la réalisation de l’éclairage public et son raccordement au réseau routier pour faciliter le déplacement des visiteurs en provenance des communes environnantes, dont celle d’Ain-Sefra, en quête de villégiature et d’aires de repos.

L’Oasis de Tiout, qui a savamment mis à profit et en valeur sa position géographique, car nichée dans des reliefs associant des plaines et des oueds et peuplée de diverses espèces faunistique et floristique, est également agrémentée d’un plan d’eau ombragé par des palmiers, créant ainsi un microclimat conférant à cet espace des atouts à même d’en faire une destination touristique de choix.

Plusieurs vacanciers venus humer un air frais et savourer des grillades dans ce cadre oasien, profitent de l’occasion pour faire aussi des emplettes de légumes et fruits de saison, dont le raisin, les figues et les pêches.

Les habitants de Tiout aspirent, néanmoins, à une meilleure et rationnelle exploitation des potentialités touristiques locales, et la promotion et commercialisation des produits de l’artisanat faisant la fierté de leur région, mais aussi à davantage d’intérêt à la préservation de l’environnement et de l’écosystème oasien de la région qui constitue, aux cotés de l’oasis de Moghrar, une zone humide protégée classée sur la liste de la convention de Ramsar.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :