AMÉRIQUECanadaNews

Montréal : Ils étaient donc « nous »

Montréal : Ils étaient donc « nous »

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

« Ils étaient donc « nous » », a dit le Premier ministre du Québec en parlant des victimes de la tuerie au Centre islamique de Québec. Émouvante et grandiose cérémonie funéraire ce jeudi à Montréal à la mémoire de ces victimes. Une cérémonie qui aura duré trois heure environ. Une foule nombreuse de différentes confessions était au rendez-vous aux côtés de plusieurs responsables politiques canadiens et représentants diplomatiques algériens, marocains et tunisiens.

Tout s’est déroulé conformément aux rites funéraires de l’islam pour honorer la mémoire des six victimes de la tuerie, avec une cérémonie solennelle pour Karim Hassaine, Khaled Belkacmi et Aboubekr Thabti, « trois hommes qui ont fait tellement pour la région de Québec » a souligné le maire Denis Coderre de Montréal.

Montréal a été choisie pour cette cérémonie en raison surtout du rapatriement des victimes originaires d’Algérie et de Tunisie. Et en parlant d’Algérie, il faut noter que le transfert des dépouilles est entièrement assuré par le pays d’origine. Une seconde cérémonie est prévue pour aujourd’hui, vendredi à la mémoire des autres victimes.

À Montréal hier, les trois cercueils étaient exposés recouverts des drapeaux algérien et tunisien en présence d’une foule estimée à plus de 5000 personnes de divers horizons.

« Tout le monde est invité », a pris soin d’indiquer le maire, en précisant que l’aréna compte 5600 places assises, sans compter la superficie de la patinoire. Devant la foule, il y avait trois cercueils.

Abdelkrim Hassane, 41 ans, avait trois filles âgées de 10 ans, 8 ans et 15 mois. Arrivé au Québec en provenance de l’Algérie en 2010. Il travaillait comme analyste-programmeur pour le gouvernement du Québec.

Khaled Belkacemi, 60 ans, était professeur en génie alimentaire à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval et chercheur affilié à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels. Également d’origine algérienne, il était père de deux enfants aujourd’hui adultes.

Aboubaker Thabti, 44 ans, était père de deux enfants de 3 et 11 ans. Il résidait à Québec depuis 2011 et travaillait comme chef d’équipe chez Exceldor.

Le maire Coderre a profité de l’occasion pour souligner qu’il est « extrêmement fier » de voir à quel point les Montréalais, et les Québécois en général, ont fait preuve de solidarité avec la communauté musulmane cette semaine. « Montréal a toujours carburé à la diversité. C’est notre force, ça fait partie de notre ADN », a-t-il dit.

A.D

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :