NewsSport

Mondial-2017 U-21/France : quand le handball devient une affaire de famille chez les Richardson

Mondial-2017 U-21/France : quand le handball devient une affaire de famille chez les Richardson

ALGER – Sur les traces de son père Jackson Richardson, double champion du monde (1995-2001), Melvyn suit le chemin de la gloire et sa participation avec la sélection Française au Mondial U-21 de handball qui se déroule en Algérie est, selon lui, une phase importante dans sa carrière.

Melvyn Richardson (20 ans) a commencé à jouer au handball à huit ans, lorsque son père, Jackson, est rentré en France pour évoluer au Chambéry Savoie Handball. Trois ans plus tard, lorsque son père joue en mai 2008 son dernier match de sa carrière devant les 3.500 spectateurs de la Halle olympique d’Albertville (France), Melvyn entre en jeu et marque le dernier but de la rencontre.

« La fête de mon papa après de longues années dans le monde du handball est comme un passage de flambeau. Il a mis la barre très haut, je souhaite être comme lui, mais sans rester éternellement coincé dans son ombre (sourire).

Sérieux, j’ai une carrière à construire et pourquoi pas faire du Mondial d’Alger le point du grand départ », a déclaré à l’APS Melvyn Richardson, du haut de son 1,90 m pour 85 kg.

En 2014, cet arrière-droit intègre le centre de formation du Chambéry Savoie Handball après deux ans au pôle espoirs. Dans le même temps, son père devient entraîneur-adjoint puis coach principal par intérim de Chambéry à la suite du départ de Mario Cavalli.

« Mon père, comme maman, m’aident beaucoup dans ma carrière et ma vie en général. En tant qu’ancien joueur, Jackson suit de près mon évolution et me prodigue les conseils nécessaires pour progresser chaque jour », affirme-t-il.

En novembre 2014, Richardson junior joue ses premières minutes en Division 1 française avec l’équipe professionnelle de Chambéry à l’occasion d’une victoire Face à Nantes. Présent de plus en plus régulièrement en Ligue nationale de handball, il signe son premier contrat professionnel le 3 mars 2015.

A Montpellier pour découvrir de nouvelles sensations

« Je me suis engagé lors de l’intersaison avec Montpellier Handball. C’est une nouvelle aventure qui commence. J’ai déjà volé de mes propres ailes et le moment est venu pour moi de prendre de la hauteur, sur les traces du grand Jackson », souhaite le joueur qui peut aussi évoluer comme demi-centre, le poste qu’occupait son père.

Parallèlement à son parcours en club, il s’est imposé comme un pilier de l’équipe de France des jeunes et devient champion d’Europe de la catégorie en 2014 puis champion du monde en 2015 au terme d’un tournoi où il est élu comme meilleur joueur.

A Alger pour participer au Championnat du monde, Melvyn Richardson vise avec les Bleuets le sacre comme au Brésil il y a deux ans mais ne veut pas trop en parler avant le dernier carré.

« Vous avez vu les difficultés que nous avons rencontrées contre l’équipe des Iles Féroé, libérée de toute pression et qui nous a par moments malmenés. A partir du Tour principal, c’est une autre compétition qui débute », a souligné Richardson, en référence au 8e de finale remporté difficilement face aux Féroïens (28-25).

Melvyn Richardson a connu le 17 juin dernier en compagnie du gardien Julien Meyer, sa première sélection en équipe de France seniors à l’occasion d’un match de qualification pour l’Euro-2018 et marque à cette occasion son premier but chez les Experts.

Le premier d’une carrière internationale qui s’annonce longue, riche et bien étoffée, à l’image de celle de Richardson senior.

Aps

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :