InternationalMaghrebNews

Migration: le Pacte mondial pour des pratiques idéales

Marrakech - "Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières" soumis depuis lundi à une conférence internationale à Marrakech, initiée par les Nations Unies, en présence des Etats adhérents au Pacte et ceux des organisations internationales, plaide pour des pratiques idéales en matière de migration. 

Migration: le Pacte mondial pour des pratiques idéales

Marrakech – “Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières” soumis depuis lundi à une conférence internationale à Marrakech, initiée par les Nations Unies, en présence des Etats adhérents au Pacte et ceux des organisations internationales, plaide pour des pratiques idéales en matière de migration.

Durant la première journée, les participants ont appelé à la mise en place de mesures visant à honorer les engagements pris dans le cadre de ce Pacte mondial, mettant également l’accent sur l’importance de se pencher sur les causes profondes de la migration, alors qu’il est attendu mardi l’adoption officielle du document y afférent.

Les intervenant ont, dans ce sens, plaidé pour la création de conditions socio-économiques et politiques adéquates afin d’assurer aux migrants des moyens de de vie décents au sein de leur pays d’origine, outre la mise en place de programmes pour faciliter le retour et la réadmission des migrants en toute sécurité et dignité.

Par ailleurs, les intervenants ont appelé la communauté internationale à se concerter et à favoriser l’échange d’informations entre les pays d’origine, de transit et d’accueil, et ce afin de mieux gérer les flux migratoires et de promouvoir les voies de migration légales, faisant état des avantages qu’offrent les migrants pour les pays d’accueil, notamment à travers la contribution au développement économique du pays.

Dans ce sens, les représentants des Etats ont invité la communauté internationale à lutter contre le trafic de migrants, notamment en renforçant l’action transnationale en la matière, tout en adoptant les mesures législatives nécessaires pour faire face aux réseaux de trafiquants.

Les intervenants ont conclu leur dialogue en réaffirmant l’importance de transformer la vision du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières en une réalité commune aux pays adhérents au document.

Ce dialogue s’inscrit dans le cadre des travaux de la première journée de la Conférence intergouvernementale sur la migration, marquée par l’adoption formelle du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui prend part, à la tête d’une importante délégation aux travaux de cette conférence internationale de l’ONU Ces assises permettront d’engager le débat sur les “mécanismes à mettre en place pour l’adoption des pratiques idéales en matière de migration dans le cadre du respect des droits de l’Homme et la souveraineté des pays et l’adoption officielle du pacte mondiale pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Dans son allocution d’ouverture des travaux de la conférence, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterrès, a insisté sur la nécessité d’apporter des solutions radicales au phénomène de “la migration illégale dans le cadre de la solidarité, de la coopération internationale et de la confrontation des enjeux futurs, notamment la question du développement et de la stabilité des citoyens dans leurs régions et pays d’origine”.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :