MaghrebNewsSanté

Mauritanie : Un plan drastique contre le Corona virus

Nouakchott : La Mauritanie vient d’intégrer le club peu enviable des pays touchés par le Corona virus. Le premier cas a été annoncé vendredi soir. Le communiqué rendu public par le Ministre de la santé explique qu’un expatrié Européen est rentré à Nouakchott le 9 mars et que le lendemain son ami a été diagnostiqué positif pour le covid19.

Mauritanie : Un plan drastique contre le Corona virus

Nouakchott par : Bakari Guèye

Nouakchott : La Mauritanie vient d’intégrer le club peu enviable des pays touchés par le Corona virus.

Le premier cas a été annoncé vendredi soir. Le communiqué rendu public par le Ministre de la santé explique qu’un expatrié Européen est rentré à Nouakchott le 9 mars et que le lendemain son ami a été diagnostiqué positif pour le covid19.

En conséquence, poursuit le communiqué, l’expatrié s’est mis en quarantaine dans une villa à Nouakchott.

« Ce soir (vendredi 13 mars 2020, ndlr) à 20h30, l’équipe de l’INRSP (Institut National de Recherche en Santé Public, sic) a confirmé qu’il est porteur du virus COVID19. Ainsi le Ministère de la santé déclare officiellement le premier cas de covid -19. » A précisé le Ministre de la santé Dr. Mohamed Nadhirou Hamed dans son communiqué.

Selon les autorités Mauritaniennes, les mesures sont prises pour freiner la propagation de ce cas.

C’est ainsi que gouvernement Mauritanien a lancé un plan de riposte d’une semaine à la pandémie du COVID-19.

Ce plan porte sur un ensemble de mesures préventives, notamment des émissions de sensibilisation sur la radio et la télévision nationales, ainsi que la formation du personnel des hôpitaux.

Le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a précisé samedi que dans le cadre de l’exécution de la deuxième étape du programme du comité interministériel visant à lutter contre la propagation du coronavirus (Covid 19), les points d’entrée au territoire national avec les pays limitrophes sont réduits.

Ainsi, il a été décidé de fermer tous les points d’entrée et de sortie avec les pays voisins, à l’exception des points suivants : Rosso (Wilaya du Trarza) ; Boghé (Wilaya du Brakna) ;Gouraye (Wilaya du Guidimagha) ; Ejwin Gara-Fassala (Wilaya du Hodh Echarghi) ; Gougui Zemal (Wilaya du Hodh El Gharbi) ; Kilomètre 55 (Wilaya de Dakhlet Nouadhibou) et Bir 75 (Wilaya du Tiris Zemmour ).

Cette mesure note le communiqué « s’inscrit dans le cadre des intenses efforts déployés par les pouvoirs publics pour éviter la propagation de cette pandémie et pour préserver la santé de nos citoyens et des étrangers résidant dans le pays ».

Il convient de souligner par ailleurs que, suite à l’apparition du premier cas confirmé du coronavirus et son annonce officielle par l’OMS « épidémie mondiale », le Comité interministériel chargé du suivi de l’évolution du coronavirus (COVID-19) a tenu une réunion d’urgence sous la présidence du Premier Ministre et arrêté une série de mesures dont la fermeture des établissements scolaires pour une semaine et la mise en service d’un numéro vert.

Le gouvernement rassure les citoyens que tous les services de l’Etat et ses moyens sont suffisamment mobilisés pour toute éventualité.

A cette occasion, le comité a passé en revue les mesures rapides prises par les services sanitaires spécialisés immédiatement après l’annonce de l’apparition des symptômes de la maladie, vendredi, chez un ressortissant étranger et sa confirmation « positif » à l’issue des analyses médicales.

A cet effet les différents services sanitaires spécialisés exercent les investigations approfondies sur les conditions d’entrée du sujet atteint au pays et l’identification des personnes avec lesquelles il a eu des contacts aussi bien dans l’avion qu’après son arrivée à Nouakchott pour prendre toutes les dispositions susceptibles d’empêcher la propagation du virus.

Suite à cette situation, le gouvernement a décidé, dans le cadre de la seconde phase de la stratégie nationale de lutte contre la pandémie, stratégie tracée par le gouvernement, la prise d’une série de mesures qui seront immédiatement mises en vigueur : Confinement de tous les voyageurs venus en Mauritanie des zones endémiques pour une période de 14 jours avec isolement total. Les services compétents du gouvernement mettront en place les modalités appropriées pour la mise en œuvre de cette mesure.

Réduction et renforcement de la surveillance sanitaire au niveau des points de passage frontaliers, afin de maitriser les zones d’accès au pays et d’assurer un contrôle sanitaire efficace à tous les passants ; Tous les établissements scolaires publics et privés : écoles, universités et instituts seront fermés pour une semaine. Cette mesure sera réexaminée après cette période suivant l’évolution de la situation ; Les citoyens sont appelés, à titre préventif, à éviter les rassemblements, les festivités et les cérémonies qui suscitent la présence de plusieurs personnes dans un même endroit ; Mise en service d’un numéro vert 1155 pour répondre aux questions des citoyens ayant trait au virus et leur permettre d’annoncer tout cas suspect.

Au moment où le gouvernement appelle les citoyens à adopter les mesures préventives nécessaires, il tient à les rassurer que tous les services de l’Etat et ses moyens sont suffisamment mobilisés pour toute éventualité. Il s’engage également à annoncer rapidement tous les évènements éventuels relatifs à cette épidémie.

Ce plan de riposte d’une semaine à la pandémie du coronavirus (COVID-19), en collaboration avec l’Union européenne repose sur neuf points : Aux 6 portes d’entrée au pays : Multiplier 1000 fiches d’enregistrement des passagers à l’arrivée et départ ; Multiplier et diffuser 1000 exemplaires des définitions des cas ; Multiplier 2000 exemplaires des directives de la surveillance et les diffuser à toutes les structures sanitaires publiques et privées du pays. Et pour les cas suspects : Multiplier 3000 fiches de notification des cas suspects et contact ; Multiplier 1000 exemplaires du support des procédures de mise en œuvre des mesures sanitaires relatives à la prévention et contrôle de l’Infection (PCI) dans les 9 wilayas.

Pour les cas confirmés : Equiper les sites d’isolement identifiés au niveau des hôpitaux en matériel de protection et de désinfection ; Former au moins 4 personnes par hôpital (40 personnels) sur la Prise en charge des cas suspects pendant 2 jours.

Et pour ce qui est de la sensibilisation : Diffuser un jour sur deux le spot Radio sur la Radio nationale publique ; Locaux informatisés, commission de quantification et coordination nationale pour le suivi et évaluation des stocks.

Notons enfin que le président mauritanien déclare suivre de près l’évolution de la propagation du coronavirus.

Il a annoncé dans un tweet que : « Toutes les mesures ont été prises à tous les niveaux pour faire face à cette situation. »

B.G

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :