AFRIQUECultureNews

Mauritanie : Tenue du premier congrès des oulémas Africains

La capitale Mauritanienne vient d’abriter les travaux du premier congrès des oulémas Africains sur l’ancrage de la culture de la tolérance et de la modération. S’exprimant à l’ouverture du congrès, le Président Mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani a affirmé que : « La Mauritanie a traduit concrètement le principe de tolérance, dans son acception religieuse, et a combattu avec énergie les groupes extrémistes. »

Mauritanie : Tenue du premier congrès des oulémas Africains sur l’ancrage de la culture de la tolérance et de la modération

Nouakchott par : Bakari Guèye

La capitale Mauritanienne vient d’abriter les travaux du premier congrès des oulémas Africains sur l’ancrage de la culture de la tolérance et de la modération.

S’exprimant à l’ouverture du congrès, le Président Mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani a affirmé que : « La Mauritanie a traduit concrètement le principe de tolérance, dans son acception religieuse, et a combattu avec énergie les groupes extrémistes. »

Il a ajouté que la responsabilité d’ancrage de la culture de tolérance et de modération qui incombe aux oulémas est très grande, exprimant sa certitude de voir les travaux du premier congrès international sur le rôle de l’islam en Afrique, couronnés de succès et d’avoir un impact positif sur le référentiel et la propagation de ses valeurs pour faire face au discours de l’extrémisme et de la division.

Et Ghazwani de rappeler que : « Ce pays est resté au fil des siècles un espace de rayonnement scientifique et de brassage culturel unique, un pays qui a accueilli les oulémas venus de diverses contrées pour y élire domicile et y puiser le savoir auprès de ses cheikhs, un pays qui a été d’un apport considérable dans la propagation en Afrique de l’Islam tolérant et des sciences juridiques islamiques. »

Le Président Mauritanien a par ailleurs souligné que : « Nos oulémas et nos imams ont joué un rôle essentiel dans la lutte contre le terrorisme, grâce à leur force de conviction qui a permis de prémunir notre jeunesse contre le discours de l’extrémisme et de la violence, et à certains de nos fils qui étaient d’anciens membres de ces groupes de se repentir, de recouvrer leur raison.

A ce titre, nos oulémas et nos imams ont joué un rôle de premier plan, qui prouve l’efficacité de l’approche intellectuelle dans la lutte contre le terrorisme. C’est dire tout l’intérêt que revêtent les travaux de ce congrès sur la tolérance et la modération contre l’extrémisme. »

Pour sa part, le Président du Forum de renforcement de la paix dans les sociétés musulmanes, l’érudit Cheikh Abdallah Ould Boyé, a indiqué que la Mauritanie par sa vocation islamique, Arabe et Africaine a contribué au fil des siècles à la diffusion de l’Islam porteur de valeurs de tolérance et de modération. Il a ajouté que depuis l’époque des Mourabitounes, elle est restée une terre d’accueil pour d’importants flux de personnes en quête de savoir et un point de départ pour de nombreuses missions de propagation de l’Islam.

Au cours de la conférence qu’il a animée, lors des activités de la deuxième journée du Congrès, le Cheikh Abdallah Ould Boyé a souligné qu’il importe de déterminer les dysfonctionnements dans la méthodologie tels que la non prise en compte d’un texte dans son ensemble, la focalisation sur les détails, la décontextualisation de citations, la préséance d’aspects partiels sur la globalité de l’essence d’un texte qui sont autant de facteurs qui faussent la grille de lecture des référentiels islamiques.

Il a fait remarquer que les Ulémas constituent un rempart contre ces dysfonctionnements qui résultent d’une mauvaise compréhension des référentiels et sources islamiques, les concepts et principes et leurs déclinaisons sur les différentes situations, soulignant le rôle des hommes de savoir en matière de sensibilisation et d’éducation au profit de l’ancrage des valeurs et principes réels de l’Islam et l’intérêt d’un partenariat entre gouvernements et Ulémas qui prenne en compte les défis auxquels sont exposés les franges jeunes des sociétés musulmanes.

B.G

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :