MaghrebNewspolitique

Mauritanie : Remaniement Ministériel

Le gouvernement Mauritanien a été remanié ce vendredi 15 mars. Selon un décret Présidentiel diffusé dans la matinée, les Ministères et personnalités concernés sont : Yahya Ould Hademine, ancien Premier Ministre et proche du Président qui a été nommé Ministre de la défense nationale ; Isselmou Ould Sid El Moktar Ould Lehbib, Ministre de l’équipement et des transports ; Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, Ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement et Megboula Mint Limam Ould Bourdid, qui fait son entrée en force au gouvernement en qualité de Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle.

Mauritanie : Remaniement Ministériel

Nouakchott : Par Bakari Guèye 

Le gouvernement Mauritanien a été remanié ce vendredi 15 mars. Selon un décret Présidentiel diffusé dans la matinée, les Ministères et personnalités concernés sont : Yahya Ould Hademine, ancien Premier Ministre et proche du Président qui a été nommé Ministre de la défense nationale ; Isselmou Ould Sid El Moktar Ould Lehbib, Ministre de l’équipement et des transports ; Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, Ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement et Megboula Mint Limam Ould Bourdid, qui fait son entrée en force au gouvernement en qualité de Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle.

Ce changement de l’attelage gouvernemental est marqué par le départ du Général Ghazouani qui occupait le portefeuille de la défense et qui est le candidat du pouvoir et le dauphin proclamé du Président Ould Abdel Aziz.

Autre fait marquant, le retour remarqué de Ould Hademine, l’ex Premier Ministre qui avait reçu le coup de grâce il y a juste quelques mois pour incompatibilité d’humeur dit-on avec la haute hiérarchie militaire.

Avec la nomination à l’éducation de Mint Berdid, son ex directrice de cabinet, qui pourrait faire un tandem avec lui, ce ressortissant du Charg, véritable réservoir électoral devrait jouer un rôle capital pour faire passer le candidat du Président Aziz.

En effet, le Ministère de l’éducation constitue un immense réservoir de cadres qui seront sans nul doute mis à contribution pour animer la campagne électorale et faire le travail nécessaire et ceci au grand dam des réformes nécessaires au sein de ce mamouth qui vient d’avoir à sa tête un troisième Ministre en l’espace de quatre mois.

Ainsi donc, ce remaniement, comme le remue ménage effectué au sein de l’administration territoriale marque le début effectif des grandes manœuvres de l’élection Présidentielle, initialement prévue en juin et que le pouvoir cherche coûte que coûte à gagner.

B.G

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :