AFRIQUEMaghrebNewspolitique

Mauritanie : Préparatifs du 6ème Sommet des Chefs d’Etat du G5 Sahel

La capitale Mauritanienne abritera du 25 février courant les travaux du 6ème Sommet ordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel. En prélude à cette importante rencontre qui intervient dans un contexte sécuritaire tendu, la 7ème session du Conseil des ministres du G5 Sahel, préparatoire s’est tenue ce dimanche 23 février à Nouakchott.

Mauritanie : Préparatifs du 6ème Sommet des Chefs d’Etat du G5 Sahel

Nouakchott par : Bakari Guèye  

La capitale Mauritanienne abritera du 25 février courant les travaux du 6ème Sommet ordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel. En prélude à cette importante rencontre qui intervient dans un contexte sécuritaire tendu, la 7ème session du Conseil des ministres du G5 Sahel, préparatoire s’est tenue ce dimanche 23 février à Nouakchott.

La session à laquelle participent les Ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Économie des pays du Sahel, se penchera sur les programmes et projets prioritaires dans les domaines sécuritaires et de développement, tout comme elle examinera les dossiers relatifs à la gestion avant leur transmission aux Chefs d’États.

La session du Conseil des Ministres a, également, examiné et adopté un rapport qui lui a été soumis par la réunion des experts qui s’était tenue jeudi dernier, en prélude à la 6ème session sommet des Chefs d’États.

Au cours du 6ème sommet du G5 Sahel, les Présidents vont examiner l’évaluation des progrès réalisés dans le cadre l’opérationnalisation de la Force Conjointe et l’adoption de la Stratégie de communication de l’institution, ainsi que les programmes et projets prioritaires dans les domaines de la sécurité et du développement de la région.

A noter que le G5 Sahel est un mécanisme de coopération entre le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Créé le 19 décembre 2014, il a pour objet de coordonner et mutualiser les actions de ses membres dans les domaines du développement et de la sécurité.

L’année 2019 a vu la mise en œuvre de projets de développement dans les domaines de l’eau, de la santé et des chaînes de valeurs agropastorales dans chaque pays. Une attention particulière a été portée aux populations des zones frontalières, en tenant notamment compte des besoins des déplacés et des réfugiés.

Mise sur pied en 2017, la Force Conjointe compte 5 000 soldats issus des forces armées des Etats membres et poursuit sa montée en gamme avec 21 opérations à son actif – dont des opérations Civilo-militaires.

Elle se déploie dans les zones frontalières d’un espace qui s’étend sur 3 300 kilomètres d’Ouest en Est et sur 1 600 kilomètres du Nord au Sud. Le Conseil des Ministres et le Sommet des Chefs d’Etat sont les instances politiques du G5 Sahel.

A l’issue du sommet de Nouakchott, le Président du Burkina Faso, SEM Roch Marc Christian Kaboré, Président en exercice du G5 passera le témoin au Président Mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

B.G

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :