MaghrebNewspolitique

Mauritanie : Le Premier Ministre fait sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée

Le Premier Ministre Mauritanien, Monsieur Ismail Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, a passé son oral jeudi devant les députés de l’Assemblée Nationale. Dans son discours-programme, il a décliné les grandes lignes des engagements pris devant les électeurs par le Président nouvellement élu, Monsieur Mohamed Cheikh El Ghazwani.

Mauritanie : Le Premier Ministre fait sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée

Nouakchott par : Bakari Guèye

Le Premier Ministre Mauritanien, Monsieur Ismail Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, a passé son oral jeudi devant les députés de l’Assemblée Nationale.

Dans son discours-programme, il a décliné les grandes lignes des engagements pris devant les électeurs par le Président nouvellement élu, Monsieur Mohamed Cheikh El Ghazwani.

Ce programme a déclaré le Premier Ministre s’articule autour d’un projet de société qui « assoie et consolide les bases d’un Etat moderne, occupant pleinement sa place dans le concert des nations, tout en gardant à notre société ses spécificités culturelles enracinées dans les nobles valeurs de l’Islam, qui fondent le socle de notre unité et de notre cohésion sociale (…) un Etat où la justice, l’égalité, la fraternité, la citoyenneté ne sont pas de simples concepts mais des valeurs fondatrices. Un pays où l’éducation, la santé, l’accès aux services de base, l’innovation, et l’investissement dans le savoir changent les destins individuels et collectifs » fin de citation.

C’est ainsi que les priorités tel que définies dans les engagements du Président de la République, et s’articulent ainsi, poursuit-il autour des grands axes stratégiques suivants :

  • Un Etat fort moderne et au service du citoyen.
  • Une économie résiliente et engagée sur le chemin de l’émergence.
  • Une société fière de sa diversité et réconciliée avec elle-même.
  • et un capital humain valorisé au service du développement.

Le Chef du gouvernement Mauritanien compte mettre en œuvre cet ambitieux programme selon une approche fondée sur une vue d’ensemble cohérente et complémentaire, une vision à la fois ambitieuse et réaliste, l’orientation du travail l’atteinte d’objectifs précis, la responsabilisation et le contrôle minutieux, la mobilisation des ressources, et une coopération et un partenariat gagnant-gagnant.

Ce programme qui prend en compte tous les secteurs prévoient entre autres l’instauration d’un climat politique apaisé, à travers le dialogue et la concertation permanente avec les partis politiques et la société civile sur les questions d’intérêt national. Il y a aussi l’indépendance de la justice et le renforcement de l’Etat de droit.

Dans le domaine des affaires islamiques, le Gouvernement mettra l’accent sur la promotion des sciences coraniques (Hifdh, Tejwid et diffusion) et la vulgarisation des valeurs de tolérance de notre sainte religion pour renforcer l’unité nationale et la cohésion sociale.

Sur le plan sécuritaire, le Chef du gouvernement promet la préservation de l’intégrité territoriale, à la protection des citoyens, ainsi que la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Dans ce cadre, le dispositif de lutte contre le crime organisé, le trafic de drogue et toutes les activités illicites ou criminelles sera renforcé. Des brigades spéciales dédiées seront entrainées, formées et déployées dans les principaux centres urbains.

Dans le domaine diplomatique, on promet la mise sur pied d’une diplomatie dynamique et proactive, qui réaffirme la position traditionnelle de la Mauritanie dans la quête permanente de la paix et de la sécurité dans le monde.

Une importance particulière sera accordée à la redynamisation des organisations régionales et sous régionales auxquelles appartient la Mauritanie : le G5 Sahel, l’UMA, l’OMVS et le CILSS.

Une importance particulière sera également accordée au patrimoine culturel et civilisationnel ainsi qu’aux ressortissants mauritaniens à l’étranger qui seront appelés à jouer un rôle plus actif dans l’effort de développement. Instauration également d’une administration efficace et proche du citoyen.

Le dispositif relatif à la décentralisation sera complété par l’établissement du cadre nécessaire pour la mobilisation des ressources humaines locales, à travers notamment la promulgation d’un statut général spécifique à la fonction publique locale (personnels des communes et des régions) et la création d’un centre national de formation des personnels des collectivités territoriales (Régions et Communes)

Concernant les médias, le gouvernement promet d’encourager l’émergence d’une presse nationale professionnelle et spécialisée à même de jouer, de façon à la fois efficace et responsable, le rôle qui lui revient dans le contrôle citoyen de l’action gouvernementale.

Les politiques macroéconomiques poursuivies par le Gouvernement seront orientées vers l’accélération de la croissance économique et la maîtrise de l’inflation.

Sur le Quinquennat le taux moyen de croissance du PIB sera d’environ 7 % par an et l’inflation sera contenue à moins de 4%, assure le chef du gouvernement.

Concernant l’éducation qui est l’une des priorités du Président Ghazwani, le Premier Ministre annonce que « le gouvernement, mettra en place, un système éducatif performant, fondé sur une école républicaine creuset de l’égalité, de l’équité et de la cohésion sociale, où les enfants recevront une éducation empreinte de nos valeurs islamiques et de notre culture arabe et africaine, ouverte aux impératifs de la modernité, leur donnant la possibilité d’acquérir les connaissances et les aptitudes garantissant leur réussite sur les plans personnel et professionnel. »

Il a par ailleurs annoncé que la part du secteur de l’éducation dans le budget de l’Etat sera progressivement augmentée pour atteindre 20% avant 2024.

Le chef du gouvernement a également annoncé le lancement d’importants promis le lancement d’importants programmes au profit des populations démunis et d’œuvrer pour l’extinction des inégalités sociales.

Notons que la déclaration du Chef du gouvernement Mauritanien intervient à l’occasion de l’ouverture de la première session parlementaire extraordinaire 2018-2019.

A cette occasion, M. Cheikh Ould Baya, Président de l’Assemblée Nationale, dans son discours, a souligné que la présente session intervient en application des dispositions de l’article 42 (nouveau) de la Constitution qui consacre le principe de responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée Nationale et qui constitue, en même temps, une véritable garantie de l’équilibre des pouvoirs.

Le programme présenté par le Premier Ministre doit être discuté et débattu ce samedi par les députés qui devraient l’adopter sans grandes difficultés car le Président Ghazwani bénéficie d’un large soutien au sein de cette assemblée.

B.G

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :