MaghrebNews

Mauritanie : Lancement du Backbone national des télécommunications

Le Président Mauritanien a donné ce week-end, à Nouakchott le coup d’envoi du lancement des travaux de construction des tronçons du Backbone National des Télécommunications « Nouakchott-Atar-Choum », « Rosso-Boghé-Kaédi-Kaédi-Selibabi-Kiffa », « Aioun-Néma » et la « Boucle locale de Nouakchott » relevant du Projet WARCIP- Mauritanie dont l’objectif est d’accroître la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et de diminuer les coûts des services de communications sur le territoire national.

Mauritanie : Lancement du Backbone national des télécommunications

Nouakchott par : Bakari Guèye 

Le Président Mauritanien a donné ce week-end, à Nouakchott le coup d’envoi du lancement des travaux de construction des tronçons du Backbone National des Télécommunications « Nouakchott-Atar-Choum », « Rosso-Boghé-Kaédi-Kaédi-Selibabi-Kiffa », « Aioun-Néma » et la « Boucle locale de Nouakchott » relevant du Projet WARCIP- Mauritanie dont l’objectif est d’accroître la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et de diminuer les coûts des services de communications sur le territoire national.

Au cours de la cérémonie officielle, le Président Ould Abdel Aziz à écouter des explications sur les étapes de réalisation du projet dont le coût est de 12 millions de dollars Américains, sur financement de la Banque Mondiale. L’exécution est supervisée, elle, par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l’Information et de la Communication.

Le Président de la République a en outre pris connaissance des perspectives de l’action du projet et de son rôle dans la sécurisation de la liaison nationale sur toute l’étendue du territoire Mauritanien.

L’exécution des travaux comportent le génie civil, la pose des fibres optiques, la construction des centres techniques, l’acquisition et le montage des équipements de transmission et de contrôle.

A en croire les responsables du projet, pour atteindre son objectif, le Programme WARCIP propose une approche intégrée centrée sur une connectivité améliorée à travers l’accès concurrentiel à la bande passante internationale, la création d’un environnement propice et le renforcement des capacités institutionnelles pour éliminer les goulots d’étranglement qui contraignent la participation du secteur privé au développement de la connectivité nationale et régionale, et l’appui à la mise en œuvre du Programme dans le pays (y compris les clauses environnementales et sociales).

Selon Mohamed Ahmed Ould Abderrahmane, Coordinateur du Projet WARCIP-Mauritanie : « Le Gouvernement Mauritanien a adopté une stratégie nationale de modernisation de l’administration et des TICS 2012-2016, qui repose sur les 6 axes stratégiques suivants :  le développement des moyens d’accès pour tous à la société de l’information ; l’adaptation du cadre juridique des TIC ; l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité du service public ; le développement de l’Administration électronique ; le développement de l’économie numérique ; et les appuis technologiques sectoriels. »

B.G

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :