FranceMaghrebNewsSanté

Mauritanie – France : Signature d’une convention d’appui au plan de riposte sanitaire au Covid 19

La pandémie du Covid 19 est revenue en force en Mauritanie où le nombre de cas qui a dépassé la barre fatidique des 1000 continue à grimper. Face à cette situation le gouvernement Mauritanien continue la bataille avec l’aide des partenaires. C’est dans ce cadre que la France vient de voler au secours du système de santé Mauritanien avec la signature ce vendredi à Nouakchott d’une convention de financement d’un montant de 105. 000. 000 (cent cinq millions d’ouguiya MRU) soit l’équivalent d’environ 2.500.000 (deux millions cinq cent mille Euros) destinée à la participation au financement du plan national de riposte sanitaire à la pandémie de la COVID-19.

Mauritanie – France : Signature d’une convention d’appui au plan de riposte sanitaire au Covid 19

Nouakchott par : Bakari Guèye

La pandémie du Covid 19 est revenue en force en Mauritanie où le nombre de cas qui a dépassé la barre fatidique des 1000 continue à grimper. Face à cette situation le gouvernement Mauritanien continue la bataille avec l’aide des partenaires. C’est dans ce cadre que la France vient de voler au secours du système de santé Mauritanien avec la signature ce vendredi à Nouakchott d’une convention de financement d’un montant de 105. 000. 000 (cent cinq millions d’ouguiya MRU) soit l’équivalent d’environ 2.500.000 (deux millions cinq cent mille Euros) destinée à la participation au financement du plan national de riposte sanitaire à la pandémie de la COVID-19.

La convention a été signée par le Ministre de l’Économie et de l’Industrie, M. Abdel Aziz Ould Dahi, l’ambassadeur de France en Mauritanie, SEM. Robert Moulié et le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), M. Lionel Yondo.

Le financement servira au renforcement des capacités des hôpitaux de l’intérieur du pays, à la formation du personnel qui en a la charge, à l’acquisition de matériel de protection du personnel soignant, d’équipements biomédicaux, de réactifs et des médicaments afin d’assurer un meilleur suivi de la situation épidémiologique en Mauritanie.

Dans le discours qu’il a prononcé, le Ministre de l’Économie et de l’Industrie a indiqué que l’appui de l’AFD intervient dans un contexte marqué par une diffusion accélérée de la COVID-19 sur les pans national et international, avec des retombées sanitaires, économiques et sociales connues.

Il a souligné que la Mauritanie est rentrée dans une phase de plus grande diffusion de la maladie, qui va solliciter davantage le système sanitaire du pays qui est appelé à s’adapter et à mieux se préparer.

Abdel Aziz Ould Dahi a enfin exprimé la gratitude de la Mauritanie au gouvernement Français pour l’appui constant et efficace qu’il ne cesse d’apporter à la Mauritanie.

De son côté, l’ambassadeur de France a noté que le soutien de son pays appuie le Ministère Mauritanien de la santé dans ses actions prioritaires en renforçant la surveillance et le dépistage afin de réduire la mortalité et les conséquences délétères de la maladie sur la santé des populations.

Il souligné qu’un financement permettant de soutenir les populations rurales et urbaines les plus vulnérables dont les conditions de vie se sont aggravées par la pandémie est à l’étude par l’AFD

Le présent financement soutiendra le renforcement de la surveillance épidémiologique au niveau central et à l’intérieur du pays afin de permettre des interventions rapides pour répondre aux alertes et au suivi des nouveaux cas. Il permettra aussi un dépistage large, décentralisé et répondant aux standards de biosécurité ainsi que l’amélioration d’une prise en charge de qualité et sécurisée, à travers le financement d’équipements de protection, de médicaments et de matériel de traitement des déchets.

Notons qu’il y a de cela quelques semaines dans le cadre de la coopération entre la Mauritanie et la France et en appui à la lutte contre la pandémie de Covid-19, le service de sécurité intérieure de l’ambassade de France en Mauritanie a livré à la gendarmerie nationale, à la direction générale de la sûreté nationale et à la protection civile Mauritanienne du matériel sanitaire et de protection.

Sur un financement du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères d’un montant de 38 000 euros (1,5 millions d’ouguiyas), 30 appareils de détection thermique, 60 cartons contenant plusieurs dizaines de flacons de savon liquide, 5400 savons, 20 pulvérisateurs, 16 300 masques de protection dont 1000 FFP2, 56 combinaisons de protection, 610 flacons de gel hydroalcoolique, 20 000 gants latex, 75 cartons contenant 12 litres d’eau de javel ont été mis à la disposition de ces acteurs qui sont en première ligne de la lutte contre la pandémie.

B.G

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :