MaghrebNewsSanté

Mauritanie : Des succès notables dans la lutte contre le Coronavirus

Nouakchott : Avec seulement 6 cas détectés dont deux guérisons et un décès, la Mauritanie demeure à ce jour l’un des pays les moins touchés par la pandémie du Covid 19. Actuellement on ne compte plus qu’un peu plus de 500 personnes confinées à Nouakchott et quelques dizaines d’autres dans des localités situées à l’intérieur du pays.

Mauritanie : Des succès notables dans la lutte contre le Coronavirus

Nouakchott par : Bakari Guèye

Nouakchott : Avec seulement 6 cas détectés dont deux guérisons et un décès, la Mauritanie demeure à ce jour l’un des pays les moins touchés par la pandémie du Covid 19.

Actuellement on ne compte plus qu’un peu plus de 500 personnes confinées à Nouakchott et quelques dizaines d’autres dans des localités situées à l’intérieur du pays.

Mardi, la commission de la logistique issue du comité ministériel chargé de lutter contre le coronavirus a supervisé la sortie du confinement d’une trentaine de personnes après un contrôle négatif au coronavirus.

Selon le Président de la commission, Mohamed Mouhamedou M’Heïmid, Ministre de l’équipement et des transports, cette opération intervient après l’achèvement des mesures préventives exigées par les autorités supérieures pour faire face à la propagation du Coronavirus.

Le Ministre a ajouté que les autorités ont pris ces dispositions afin de préserver la santé des populations, rappelant que l’état avait pris en charge la totalité des frais de séjour de ces citoyens confinés dans des hôtels dans de bonnes conditions.

Ils ont fait l’objet d’un suivi médical quotidien de la part d’équipes médicales deux fois par jour.

Le Ministre a dit que toutes les personnes confinées feront l’objet d’un examen afin de s’assurer de leur santé et de préserver celle de leurs proches.

Les personnes confinées dans la capitale seront toutes testées d’ici le 15 avril et tous ceux qui réussiront le test seront libérées.

Selon Dr. El Khalil Ould Shagh, directeur du centre des urgences épidémiologiques, la Mauritanie a pris de nouvelles mesures pour circonscrire le virus : « La Mauritanie fait partie des rares pays qui ont pris des mesures anticipatives contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus face auquel les systèmes sanitaires mondiaux les plus formants sont restés impuissants » a-t-il déclaré.

Dr. El Khalil Ould Shagh a précisé qu’après la confirmation des deux derniers cas de la pandémie, des équipes médicales étaient déployées pour repérer et arrêter tous les passagers qui étaient avec eux dans le même vol et les personnes avec lesquelles ils ont établi des contacts.

De même, il a été procédé à l’intensification de la sensibilisation et à la fermeture des frontières.

En outre « des centres de confinement spécifiques aux sujets atteints sont entièrement préparés et équipés en matériels et en ressources humaines (médecins, infirmiers et personnel de désinfection) dans toutes les zones du pays. Quatorze lits au niveau de l’ancien siège du Centre de cardiologie dispose spécialement qui leur sont spécialement affecté, et dont le nombre pourrait, au besoin, être porté à vingt-quatre. Actuellement, trois équipes médicales y travaillent en rotation permanente, au moment où la plupart des formations hospitalières régionales du pays jouissent de chambres exclusivement réservées aux cas contagieux. Nous envisageons la préparation et l’équipement d’autres centres si la situation s’aggrave, qu’Allah nous préserve », a-t-il indiqué.

Au sujet de la généralisation des mesures sanitaires préventives, Dr. Khalil a souligné que son département s’attèle à équiper tous les postes et centres de santé en matériels de diagnostic du virus, à isoler les cas confirmés et à stérilisation les lieux de confinement.

« Les équipements qui sont les plus indispensables pour nous, qui sont heureusement disponibles, sont ceux destinés à la prévention du personnel soignant pour éviter sa contagion pendant le traitement des patients : les gants, les masques, les combinaisons de protection et matériels de stérilisation », a-t-il noté.

Parlant des ressources humaines sanitaires spécialisées, le directeur du centre a précisé que son département fait de la formation des spécialistes sur la lutte contre les épidémies, surtout les cas complexes, la prise en charge intense, et la stérilisation des matériels en milieux sanitaires, une priorité capitale.

« Pour mieux se préparer aux pires des cas, nous avons réalisé un inventaire des besoins de toutes formations sanitaires à l’échelle nationale en ressources humaines en fonction de leur capacité d’absorption, et en équipements tels que les réactifs de laboratoire pour la confirmation des cas, les équipements de respiration artificielle et autres appareils et accessoires. De même, nous disposons d’un laboratoire mobile, qui peut, en cas de besoin, être envoyé à l’intérieur du pays pour les analyses médicales nécessaires », a –t-il, déclaré.

Dr. El Khalil Ould Shagh a enfin insisté sur le respect des règles d’hygiène, surtout le lavage régulier des mains au savon, le port des masques et la réduction des contacts et des déplacements.

Il y a lieu de souligner que, pour appuyer les efforts du gouvernement, l’Assemblée nationale a adopté mardi le projet de loi d’habilitation autorisant le gouvernement, en application de l’article 60 de la Constitution, à prendre par ordonnances, toutes les mesures nécessaires pour lutter contre la pandémie du Covid 19 et tous ses effets.

A cette occasion, le ministre de la justice, M. Haimoud Ould Ramadhan, a précisé que le coronavirus est un défi majeur, et une pandémie effrayante à laquelle le monde entier est confronté et dont les répercussions négatives ne cessent de s’accroître au détriment de la santé des individus et des sociétés ainsi que l’état des économies des pays, de leur sécurité, voire de leurs pratiques religieuses.

A l’occasion de la journée mondiale de la santé, le Président de mauritanien M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a rendu, un hommage appuyé, dans un tweet sur sa page, aux équipes médicales qui, a-t-il fait remarquer, « se dépensent sans compter au service de la société dans ce contexte crucial ».

Il a salué l’effort appréciable déployé par le corps médical dans son ensemble et souligné que « les énormes sacrifices qu’ils consentent aux côtés des autres secteurs impliqués méritent d’être encouragés et soutenus ».

A noter enfin que l’expérience mauritanienne de lutte contre le coronavirus est saluée au-delà de ses frontières.

Jean Lévy, ancien ambassadeur de France et ancien conseiller diplomatique adjoint de François Mitterrand a affirmé dans un article de presse que : « A l’instar du reste de l’Afrique, la Mauritanie n’est pas un Etat providence. Le système de santé y est, on s’en doute, perfectible. Pour autant, cette réalité ne doit pas justifier l’inertie. » Et d’ajouter que : « Le continent, s’il ne possède pas les mêmes armes que d’autres régions du monde, ne doit pas se résigner à attendre une hypothétique aide internationale, mais peut revendiquer sa souveraineté sanitaire, moyennant des décisions lucides et volontaires.

Le reste du monde pourrait également tirer profit de l’exemple mauritanien, tant il est vrai que nous formons, en la matière, une communauté de destin : tant que le virus n’aura pas été battu partout, il restera une menace pour tous. »

B.G

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :