MaghrebNews

Mauritanie : Des contrebandiers arrêtés par l’armée sur la frontière avec le Mali

L’armée Mauritanienne a mené il y a quelques jours une importante opération militaire à laquelle ont participé des unités terrestres appuyées par l’aviation.

Mauritanie : Des contrebandiers arrêtés par l’armée sur la frontière avec le Mali

Nouakchott par : Bakari Guèye

L’armée Mauritanienne a mené il y a quelques jours une importante opération militaire à laquelle ont participé des unités terrestres appuyées par l’aviation.

L’intervention qui a été couronnée de succès a permis d’intercepter des contrebandiers selon un communiqué de l’armée rendu public le 15 février : « Sur la base des informations sur l’intention d’un groupe de contrebandiers à bord de trois véhicules de traverser la partie nord du territoire Mauritanien en direction de la partie orientale du territoire Malien, une opération de suivi et de surveillance des pirates a été engagée dans la matinée du lundi 11 février 2020. Celle-ci a permis de découvrir que des éléments provenant du Mali sont à l’attente des contrebandiers sur les frontières Mauritano-Maliennes.

Aussitôt des unités de l’armée se sont déplacées simultanément du nord et du sud en direction du point supposé de rencontre des deux parties : pirates et accueillants.

Après un suivi précis et déterminant, l’un de nos avions militaires a attaqué la cible et par la suite des unités terrestres sont intervenues, ont investi le lieu, arrêté les suspects et saisi les munitions et équipements qui étaient en leur possession. »

Cette opération a permis l’arrestation de 6 contrebandiers et la saisie d’un important butin : Saisie de 2 véhicules, type Land Cruiser ; destruction d’une voiture, type Land Cruiser ; confiscation de deux mitrailleuses PKMS Destruction de deux mitrailleuses PKMS;  confiscation de deux Kalachnikovs ; confiscation de 3000 balles;  Saisie de 2 Kalachnikovs Warehouse Packed (60 rounds);  Saisie d’un dispositif Thuraya ;  Saisie d’une Mini radio Motorola ; Saisie de 3 barils de 200 litres d’essence chacun .

Notons que suite à une nouvelle réorganisation de l’armée et dans le cadre d’une stratégie militaire visant à sécuriser le territoire national, la Mauritanie a décidé à l’été 2017 de déclarer une partie de son territoire situé au nord à la frontière avec l’Algérie, « zone militaire ». La circulation des civils est désormais interdite dans cette région que fréquentent selon les autorités du pays, des trafiquants de tout genre.

Il s’agit d’une zone militaire située à la frontière avec l’Algérie et délimitée par les localités de Cheggat, Ain Bentili, Dhar Tichitt et Lemreyye.

Ainsi, le Ministère de la défense nationale avait demandé à l’ensemble des usagers quel que soit leur nature d’éviter de mettre leur propre vie en péril en accédant à cette zone.

Le 11 février dernier, l’armée Mauritanienne a arrêté 60 orpailleurs dans le nord du pays pour avoir opéré dans cette zone interdite et les a acheminé depuis Gleib N’Dour vers la ville de Zouerate où ils doivent être jugés.

B.G

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :