MaghrebNewspolitique

Mauritanie : Démarrage de la campagne Présidentielle

La campagne Présidentielle pour le scrutin du 22 juin prochain a démarré hier soir à 0 heures sur toute l’étendue du territoire national. C’est ainsi que les six candidats en lice ont prononcé des discours pour étaler leur programme de campagne.

Mauritanie : Démarrage de la campagne Présidentielle

Nouakchott par : Bakari Guèye  

La campagne Présidentielle pour le scrutin du 22 juin prochain a démarré hier soir à 0 heures sur toute l’étendue du territoire national.

C’est ainsi que les six candidats en lice ont prononcé des discours pour étaler leur programme de campagne.

C’est ainsi que le candidat du pouvoir, Mohamed Ould Ghazouani, ex-chef des armées et Ministre de la défense, présenté comme le poulain du Président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, a lancé sa campagne à partir de Nouadhibou, capitale économique de la Mauritanie.

Dans son discours-programme prononcé en présence du Président Mauritanien, Ould Ghazwani a rendu un vibrant hommage à ce dernier pour son  « respect de la Constitution qui va permettre, pour la première fois dans l’histoire du pays, le passage du pouvoir d’un Président à un autre élu ».

Cette attitude du Président Ould Abel Aziz constitue selon le candidat « les fondements de la stabilité et du développement du pays dans l’égalité et le respect des libertés ».

Mohamed Ould El Ghazouani, a présenté un programme très ambitieux visant une profonde refonte du système éducatif, une amélioration notoire des conditions de vie des citoyens avec à la clef une redistribution équitable des richesses et l’instauration d’une bonne gouvernance ; en plus de la consolidation des acquis dans le domaine sécuritaire.

Pour sa part, le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar, un technocrate sorti de l’ENA de Paris et deux fois Premières Ministres s’est présenté comme le candidat de la rupture avec les régimes militarisés. Il a affirmé dans son discours la nécessité d’un changement urgent en Mauritanie afin d’exploiter les opportunités de développement, d’instaurer la justice et l’égalité et d’entreprendre des réformes structurelles qui ne peuvent être différées.

La Mauritanie dit-il a besoin de la stabilité, afin de renforcer sa cohésion sociale, comme condition préalable au développement.

Selon Ould Boubakar : « Les principaux indicateurs socio-économiques restent à la traine par rapport à la plupart des pays voisins, après une décennie marquée par une absence de vision stratégique, la forte personnalisation du pouvoir et la remise en cause de l’autonomie des institutions. »

Et d’ajouter : « Ma candidature à la Présidence de la République s’inscrit au confluent de ces deux impératifs, le Changement et la Stabilité, dont notre pays a tant besoin. Elle vise à fédérer les Mauritaniens, quelle que soit leur appartenance politique, autour d’un projet de société susceptible de leur permettre de retrouver leur dignité et leur fierté. »

Autre candidat, autre discours, l’universitaire Mohamed O. Mouloud, Président de l’UFP et candidat de l’opposition radicale, envisage lui de « dissoudre l’Assemblée Nationale » et de permettre au peuple Mauritanien d’élire un nouveau Parlement « dans la transparence ».

Ce Parlement annoncé par Ould Mouloud devra, selon lui, approuver toutes les nominations, sur proposition du Président de la République, à des postes de haute responsabilité et ou à la tête des grandes entreprises publiques.

Le candidat a promis de mettre « 100 milliards d’ouguiyas » dans la lutte contre le chômage des jeunes.

Mohamed Ould Mouloud a par ailleurs annoncé le « début du processus de libération du peuple Mauritanien, pris en otage depuis dix ans », faisant allusion au régime de Mohamed Ould Abdel Aziz qui est au pouvoir depuis 2008.

Pour sa part le candidat Biram Dah Abeid, porte-étendard de la lutte contre l’esclavage et dirigeant de l’ONG IRA, a vivement critiqué, lors du meeting organisé pour l’occasion, les politiques économiques et sociales qui ont marqué la période écoulée estimant qu’elle a été caractérisée par la discrimination, la mauvaise gestion financière et administrative, ce qui a conduit à entraver le processus de développement du pays.

« Le peuple Mauritanien en a assez des régimes tyranniques qui n’ont cessé de faire obstacle aux libertés, de terroriser les populations, de piller leurs richesses et de semer la discorde dans leurs rangs.

Il est temps de mettre fin à ces régimes et de les remplacer par un régime qui apporte le progrès, le bonheur et la prospérité et qui œuvre à consolider la cohésion sociale et à ancrer l’unité nationale entre les différentes franges du peuple sans discrimination ni exclusion, ce qui va se réaliser avec votre choix, vous citoyens de votre candidat Biram Dah Abeid le 22 juin dès le premier tour. » a-t-il martelé

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), le journaliste et homme d’affaires Kane Hamidou Baba, présenté à tort ou à raison comme le candidat des négro-Africains a lancé sa campagne à partir de la ville de Boghé, une grande agglomération du Sud du pays.

Il a promis le renforcement de la justice sociale qui bénéficiera à toutes les franges de la société.

« Mon programme électoral accorde un intérêt capital à la santé, à l’éducation, à la jeunesse, au renforcement de l’unité nationale, à l’assistance aux franges sociales démunies et à la promotion de la culture de la paix sociale », a-t-il, conclu.

Enfin le candidat Mohamed Lemine El Mourteji El Wavi, un haut cadre du Trésor Public a affirmé que son programme comporte 99 points englobant, entre autres, l’enseignement, la santé, l’économie, l’agriculture, la justice et la mise sur pied d’une armée républicaine.

Le candidat s’est engagé devant ses soutiens et sympathisants d’œuvrer à l’exploitation exemplaire des ressources du pays et à la redistribution équitable de la richesse.

A noter que quatre des six candidats à l’élection Présidentielle ont démarré leur campagne à Nouakchott.

B.G

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :