EconomieMaghrebNews

Mauritanie : Création d’un Conseil Supérieur de l’Investissement 

Nouakchott : La Présidence Mauritanienne a rendu public, vendredi, un communiqué annonçant la création d’un Conseil Supérieur de l’Investissement en Mauritanie (CSIM).

Mauritanie : Création d’un Conseil Supérieur de l’Investissement 

Nouakchott par : Bakari Guèye

Nouakchott : La Présidence Mauritanienne a rendu public, vendredi, un communiqué annonçant la création d’un Conseil Supérieur de l’Investissement en Mauritanie (CSIM).

Ce Conseil, a pour objectif de contribuer, entre autres, à la mise en place d’une économie compétitive ouverte sur le privé et créatrice d’emplois et de valeur ajoutée et d’accélérer les progrès en matière d’amélioration du climat des affaires ; de contribuer à la mise en place d’une économie compétitive, diversifiée, ouverte au secteur privée et créatrice d’emplois et de valeur ajoutée ; d’accélérer les progrès en matière d’amélioration du climat des affaires et de renforcement de la compétitivité de l’économie ; de servir de cadre approprié de concertation entre les secteurs public et privé ; de contribuer à la promotion des opportunités d’investissement par :  « l’identification des mesures incitatives adaptées à cet effet, et la participation à la conception et au suivi de la mise en œuvre de toutes les réformes législatives, réglementaires, administratives ou institutionnelles, visant à promouvoir les investissements dans le pays et à améliorer la compétitivité de son économie. »

Les responsables du pays entreprennent depuis quelques années des efforts pour encourager les investisseurs étrangers. C’est ainsi que la Mauritanie a mis en place, le 07 février 2019, un Conseil Supérieur pour l’Amélioration du Climat des Affaires. Une étape supplémentaire dans les réformes engagées depuis quelques années pour accroitre l’attractivité économique du pays.

D’un point de vue institutionnel, cet organe vient s’ajouter, entre autres, à la Délégation Générale à la Promotion des Investissements, à la création de la Chambre Internationale de Médiation et d’Arbitrage de Mauritanie (CIMAM) ainsi qu’à la mise en place du Guichet unique. Les initiatives réformatrices du gouvernement mauritanien ont eu un impact positif sur le classement du pays dans le rapport Doing Business. Dans le rapport 2018, le pays a fait un bond significatif passant de la 160ème à la 150ème place, soit un bond de 10 points. Cette progression s’est quelque peu tarie en 2019, le pays est classé 148ème sur 190 pays, soit une progression de seulement deux points.

Plusieurs initiatives sont en cours en vue d’augmenter l’attractivité économique du pays.

Et pourtant, malgré la volonté réformatrice des autorités, et malgré son positionnement géographique stratégique et ses nombreuses richesses naturelles, la Mauritanie a encore du mal à séduire les investisseurs étrangers. Elle souffre encore d’un « Lack of confidence » de la part des investisseurs. Le pays reste toujours devancé en termes d’investissements directs étrangers (IDE) par ses voisins que sont le Sénégal et le Maroc. Les différentes réformes initiées visent à inverser la tendance et à faire de la Mauritanie une terre d’investissements.

L’Union Nationale du Patronat Mauritanien a salué la création de ce conseil qui dit-elle « va contribuer à la mise sur pied d’une économie concurrentielle, diversifiée et ouverte sur le secteur privé et capable de créer des emplois et une plus-value. »

B.G

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :