InternationalMaghrebNewsSport

Mauritanie : 3ème édition du Tour International de Cyclisme de Mauritanie

Les rideaux sont tombés ce Samedi 07 mars 2020 sur la 3ème édition du Tour International de Cyclisme de Mauritanie qui s’est couru en cinq étapes. La première place a été occupée par le Maroc, suivi par l’Algérie qui a été classée en deuxième position. Au niveau du bilan largement positif selon le conseiller du Ministre de la jeunesse Mr Mohamed Feily dit Antar, le tour s’est déroulé dans d’excellentes conditions d’organisation avec l’implication de tous les acteurs. Dans les différentes régions (Inchiri, Adrar et Tiris Zemmour) traversées par le tour, les autorités administratives n'ont ménagé aucun effort pour assurer la sécurité des cyclistes. 

Mauritanie : 3ème édition du Tour International de Cyclisme de Mauritanie – Le Maroc et l’Algérie aux premières loges

Nouakchott par : Bakari Guèye

Les rideaux sont tombés ce Samedi 07 mars 2020 sur la 3ème édition du Tour International de Cyclisme de Mauritanie qui s’est couru en cinq étapes.

La première place a été occupée par le Maroc, suivi par l’Algérie qui a été classée en deuxième position.

Au niveau du bilan largement positif selon le conseiller du Ministre de la jeunesse Mr Mohamed Feily dit Antar, le tour s’est déroulé dans d’excellentes conditions d’organisation avec l’implication de tous les acteurs. Dans les différentes régions (Inchiri, Adrar et Tiris Zemmour) traversées par le tour, les autorités administratives n’ont ménagé aucun effort pour assurer la sécurité des cyclistes.

Côté sportif même si les Marocains ont largement dominé les courses, les Mauritaniens ont montré de belles promesses avec de jeunes cyclistes qui ont des marges de progression.

D’autre part, la Fédération Mauritanienne de Cyclisme a montré sa capacité d’organiser et partant de pérenniser le tour désormais inscrit au calendrier international de l’Union Cycliste International (UCI).

Notons que le coup d’envoi du tour avait été donné le 05 mars dernier à Nouakchott par le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports M. Taleb Ould Sid ‘Ahmed, en compagnie de son homologue du Tourisme, un départ donné au Complexe du stade Olympique.

La 3eme édition du Tour International du Cyclisme de la Mauritanie dénommée Tour du sahel est placée sous le thème « la Jeunesse, espoir de demain ».

Dans son intervention le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports a salué l’organisation du Tour qui va permettre la promotion du sport dans le pays et particulièrement le cyclisme. Il a demandé aux concurrents de se mesurer dans le flair Play et  la discipline. Il a enfin dit la volonté de son département à œuvrer à la promotion de tous les sports en Mauritanie.

De son côté le Ministre du Tourisme a mis l’accent sur la sécurité du pays qui permet l’organisation de ce genre d’évènement appelant les participants a profiter pleinement de l’hospitalité et du paysage.

Après ces interventions le Ministre de l’Emploi de la Jeunesse et des Sports a participé a un tour complet du stade avant de donner le coup d’envoi pour un départ fictif aux 57 cyclistes de 11 nations qui prennent part à cette édition.

A la sortie de Nouakchott les cyclistes ont été transbordés jusqu’à Oum Tounsi ou a été donné le coup d’envoi de la 1ère étape Oum Tounsi-Benichab (110 km plats).

Une étape difficile au cours de laquelle les Marocains, mieux entrainés, se sont imposés après trois heures de courses suivis par les français et les algériens. Les Mauritaniens malgré le courage de certains n’ont pas fait le poids malgré le fait qu’ils aient tous terminé la course devant quelques guinéens et libyens qui ont abandonné.

Durant le premier soir les équipes ont passé la nuit à Akjoujt pour récupérer avant d’aborder mercredi matin la seconde étape Akjoujt-Ain Ehl Taya qui ne fût pas facile.

Mercredi matin, les cyclistes ont pris le coup d’envoi de la deuxième étape, longue de 130 km entre Akjoujt et Ain Ehl Taya, devant la place de l’indépendance. Le coup d’envoi a été donné par le wali de l’Inchiri entouré des autorités locales et des élus de la wilaya.

Après un départ groupé sur plus de 60 km, un Tunisien s’est échappé en solitaire pour prendre une avance considérable sur la tête du peloton. Seulement les Marocains, toujours bien organisés, vont organiser la remontée très vite pour le rattraper au km 90 d’Akjoujt.

Finalement au milieu d’une liesse populaire à Ain Ehl Taya, c’est un marocain, vainqueur de la première étape qui a terminé devant un français.  Les Mauritaniens ont tous réussi à rallier Ain Ehl Taya et ainsi éviter l’élimination qui a touché des membres des équipes guinéennes et Libyennes.

Seul bémol de cette étape, la chute d’un cycliste Algérien a cause d’un pneu caché par un camion en panne sur la route.

Toutefois, il importe de signaler que le Wali de l’Adrar qui a suivi toute l’étape et son bon déroulement, a veillé personnellement sur le suivi médical du cycliste qui a été transporté et soigné à l’hôpital d’Atar.

La troisième étape du tour du Sahel a démarré à partir du point rond à Atar. Le coup d’envoi été donné à huit heures par le Wali de l’Adrar Mr Diagana Mohamedou El Hadj Wagué en présence des autorités locales, des élus locaux ainsi qu’un public nombreux d’adeptes du vélo.

Les cyclistes groupés ont traversé la ville pour se lancer sur la route dd Choum sur une distance de 103 km. Les Marocains, leaders, et qui défendent le maillot jaune, ont été les premiers à attaquer a après Kseir Torchane. Par la suite une première échappée avec des maliens, très engagés, des Français et des Tunisiens et des Marocains, a pris de l’avance avant d’aborder la passe de Tenzak. Elle va maintenir le tempo en abordant lewnatt.

La suite pour l’arrivée a été une bagarre entre un Malien, des Marocains, des Tunisiens, des Algériens et des Français.  Finalement c’est le Malien au forceps qui a terminé en en tête devant un Algérien.

Il faut signaler qu’au cours de cette étape, il n’y a pas eu d’incident et l’ensemble des cyclistes Mauritaniens sont arrivées à Choum, Denna, le représentant de Tiris Zemmour qui fera bien partie de la 3eme étape à Zouerate.

La quatrième étape s’est achevée ce vendredi à midi à Zouerate par la victoire d’un Algérien devant un Français et un Marocain.

L’étape de 90 km (aller-retour Zouerate- Fedrik plus 15 km) n’a pas été facile surtout avec un vent défavorable à la sortie de Fdeirik. Les Marocains comme à leur habitude ont imprimé un rythme rapide dès le départ de Zouerate avant les services généraux. Seulement les Français, les Tunisiens, les Algériens et les Maliens se sont collés à leurs basques pour constituer une échappée importante devant les Mauritaniens, les Sénégalais et les Guinéens détachés.

Au retour le même scenario s’est répété sauf qu’à quelques kilomètres de l’arrivée un groupe de coureurs s’est détaché pour distancer les autres.

Plus en jambe, le cyclisme Algérien a réussi à passer en sprint devant le Français et le Marocain.

A la fin de cette étape dont le coup d’envoi était donné par le Wali de l’Adrar, les populations ont réservé un accueil chaleureux qui vient pour la troisième fois dans la cité minière.

Il faut signaler qu’au cours de cette étape il y a deux chutes, un libyen et un malien, qui ont été très vite pris en charge par les autorités sanitaires.

B.G

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :