AlgérieFranceNews

Massacres du 17 octobre 1961: un texte de loi présenté à l’Assemblée française pour la reconnaissance officielle

Massacres du 17 octobre 1961: un texte de loi présenté à l’Assemblée française pour la reconnaissance officielle

PARIS- Soixante dix-huit députés ont présenté une proposition de loi qui fait reconnaître publiquement à la France sa responsabilité dans les massacres des Algériens à Paris et ses environs le 17 octobre 1961, appris lundi l’APS de l’Assemblée française.

Le projet de loi est décliné en un seul article : « La France reconnaît publiquement sa responsabilité dans le massacre causé par la répression de la police française le 17 octobre 1961 à Paris, de manifestants algériens réclamant l’indépendance de leur pays ».

Dans l’exposé des motifs de ce projet de loi, relative à « la reconnaissance du massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris » et enregistré à la présidence de l’Assemblée française le 26 octobre dernier, les députés de gauche, dont Patrick Menucci, Kader Arif et Benoit Hamon, ont rappelé que ce jour-là « des Algériens qui manifestaient à Paris pour le droit à l’indépendance de leur pays ont été l’objet d’une terrible répression par la police française conduite sous l’autorité de Maurice Papon ».

Ils ont estimé que le 17 octobre 2012, le président François Hollande, « en reconnaissant le caractère sanglant de la répression, a ouvert la voie de la reconnaissance de ce massacre par le Parlement français ».

« C’est pourquoi, 55 ans après, je propose aujourd’hui à l’Assemblée nationale de se saisir de cette proposition de loi afin que, par son Parlement, ce soit la France toute entière qui accepte avec lucidité cette part très sombre de son histoire », est-il souligné, notant que « la France se grandit en assumant son passé ».

Pour les initiateurs de cette proposition de loi, « l’Algérie et la France ont des destins liés pour affronter les défis de l’avenir et l’aide de l’Algérie dans notre combat contre le terrorisme en est un signe », soulignant que « cette reconnaissance est de nature à permettre la construction d’un espace euro-méditerranéen stable et solidaire ».

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :