NewsSport

Marseille : L’Iran à l’OM avec 600 millions d’euros ?

Marseille

L’Iran à l’OM avec 600 millions d’euros ?

C’est l’information qui agite Marseille ces dernières heures. Margarita Louis-Dreyfus serait en contact avec des Iraniens désireux de promouvoir leur pays. Leur budget provisionnel pourrait être de 500 à 600 millions d’euros ! Sur la Canebière, on n’en attendait pas autant… L’OM sera-t-il soutenu financièrement par un pays tout entier, comme l’est le rival parisien avec QSI, le fonds d’investissement souverain de l’émirat du Qatar ? Depuis la mise en vente officielle du club, aucune piste ne menait à un tel mécénat. C’était sans compter de nouveaux contacts établis avec des Iraniens. Et ces derniers ne comptent pas prendre le dossier avec des pincettes. Ils veulent investir en masse !France Football avait communiqué l’information mardi. Le magazine a enfoncé le clou ce jeudi en précisant des montants colossaux qui vont rapidement enflammer les habitués du Vélodrome. Cette société, enregistrée au Luxembourg fin mai, proposerait de racheter le club à Margarita Louis-Dreyfus pour 100 millions d’euros, avant de miser d’entrée sur un budget énorme de 500 à 600 millions d’euros. Vincent Labrune serait débarqué afin de laisser place à d’autres têtes pensantes. En fait, le projet serait appuyé par Iran Air, la compagnie aérienne nationale, afin de faire la promotion du pays du golfe persique. Depuis

janvier et la levée des sanctions internationales contre l’Iran décidée par l’Europe, le gouvernement (que Mahmoud Ahmadinejad a quitté en août 2013) veut s’ouvrir à l’étranger. Sportivement, les Iraniens sont prêts à investir dans le foot, mais aussi le rugby et le cyclisme en France, un pays qui a une «très bonne image de marque» à Téhéran. Une aubaine pour l’OM.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :