InternationalNewsRevue de presse

Maroc, Algérie, Sahara : une demande d’explication servie à Ban Ki-Moon ?

Maroc, Algérie, Sahara : une demande d’explication servie à Ban Ki-Moon ?

Par : ABUBAKR DIALLO

La crise entre le Maroc et Ban Ki-moon aurait atteint le Conseil de sécurité de l’ONU. Une demande d’explication serait même adressée au Secrétaire général des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité de l’ONU aurait demandé des explications à Ban Ki-moon, secrétaire général de l’institution. C’est le site marocain Yabiladi qui a donné l’information, précisant que la crise entre le Maroc et Ban Ki-moon aurait atteint le Conseil de sécurité de l’ONU. Ajoutant qu’une « demande d’explication serait même adressée au Secrétaire général des Nations Unies ».

Le site, qui évoque une source proche du dossier, ajoute que la présidence tournante des Quinze (pour le mois de mars) aurait demandé à Ban Ki-moon de lui présenter des explications, non officielles, sur la tension avec le royaume. L’ONU aurait, toujours selon le site marocain, exprimé des inquiétudes sur l’arrêt de la contribution volontaire du Maroc dans le fonctionnement de la MINURSO, estimée à trois millions de dollars par an.

Toutefois, l’ONU, à travers une sortie de son porte parole, notamment Stéphane Dujarric, a déploré, ce mercredi 16 mars 2016, la décision du Maroc de réduire sa contribution à la MINURSO et a indiqué « prendre des mesures pour en atténuer les effets ». Le porte-parole de l’organisation onusienne a aussi indiqué que le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, maintenait ses déclarations « controversées », qui ont fortement irrité le Maroc, et qu’il avait renoncé à se rendre à Rabat vu le climat ambiant.

Source : Afrik.com

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :