Etats-UnisNews

Marée toxique en Floride : Certaines plages sont boudées 

Une marée toxique qui cause des problèmes respiratoires et qui tue tortues et dauphins a finalement atteint les plages de la côte est de la Floride, où sont attendus des milliers de «snowbirds» dans les prochains mois. Les « snowboards » sont les voyageurs de l’Amérique du nord qui se rendent en masse dans l’Etat de Floride.

Marée toxique en Floride

Certaines plages sont boudées 

Montréal pas : Abdelkader DJEBBAR

Une marée toxique qui cause des problèmes respiratoires et qui tue tortues et dauphins a finalement atteint les plages de la côte est de la Floride, où sont attendus des milliers de «snowbirds» dans les prochains mois. Les « snowboards » sont les voyageurs de l’Amérique du nord qui se rendent en masse dans l’Etat de Floride.

Au cours de la semaine dernière et pour la première fois depuis une décennie, Lake Worth Beach, l’une des plages les plus populaires du comté de Palm Beach, a été interdite au public pendant plusieurs jours pour être finalement rouverte vendredi.

C’est une marée rouge, une prolifération d’algues toxiques, qui a forcé la fermeture de cette plage et de plusieurs autres dans le sud de la côte atlantique. Ses effets s’étaient fait sentir pendant l’été du côté du golfe du Mexique, tuant des milliers d’animaux marins et provoquant des difficultés respiratoires chez les humains. Au moins 66 dauphins, 652 lamantins et 1048 tortues de mer et des dizaines de poissons ont été tués.

«Tout a débuté il y a une semaine dans la région de Jupiter, raconte estivale originaire de Saguenay qui travaille à Lake Worth Beach, rapporte de nombreux médias. Des gens se sont plaints de problèmes respiratoires et d’irritation de la peau. Les analyses d’échantillons d’eau ont confirmé la présence de la marée rouge à un taux élevé.» Dès le lendemain, tous les sauveteurs ont été avisés qu’il fallait en tout temps porter un masque pendant leur quart de travail.

En début de semaine, une personne a senti que son visage et ses yeux commençaient à piquer. Puis, mardi, elle a commencé à tousser. « J’ai l’impression que les vapeurs qui s’échappent de l’eau sentent le Windex !,  estime celle qui passe ses journées sur la plage. Chacun vit les effets de la marée rouge de manière différente, mais nous avons le devoir d’informer les personnes qui ont des problèmes respiratoires de ne pas s’approcher de la plage. Chose certaine, l’odeur à la plage n’est plus la même.»

Étant donné que les récentes analyses ont révélé un taux de bactérie de « faible à moyen » à Lake Worth Beach, les autorités ont décidé de permettre l’accès à la plage vendredi. « J’ai fait du surf ce week-end. Je n’ai pas ressenti de problèmes de santé à part une petite toux qui ne me dérange pas trop, explique la sauveteuse qui a ajouté avoir trouvé une dizaine de poissons morts à Lake Worth Beach, samedi.

Les plages qui avaient été fermées en milieu de semaine comme Haulover Beach ainsi que d’autres au nord de Miami, telles que Sunny Isles Beach et Golden Beach, ont été rouvertes depuis. D’autres résultats d’analyses d’échantillons d’eau permettront de réévaluer la situation au cours des prochains jours.

Des plages ont été interdites d’accès dans le comté de Palm Beach en Floride à cause de la marée rouge, qui a finalement atteint la côte atlantique.

La marée rouge («red tide» en anglais) est un phénomène naturel provoqué par le Karenia brevis, un organisme unicellulaire microscopique surtout présent dans le golfe du Mexique. L’algue relâche une neurotoxine puissante pouvant se propager dans l’air et causant des problèmes respiratoires comme des irritations de la gorge ou de la toux, qui peuvent toucher plus sévèrement les gens qui souffrent d’asthme ou d’emphysème. Elle tue aussi les poissons et les animaux marins en affectant leur système nerveux central.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :