AlgérieFranceNewspolitique

Manifestation à Paris pour une justice « libre »

PARIS - Des membres de la communauté Algérienne, rassemblés dimanche à Paris pour le 11e acte depuis le 22 février, ont de nouveau appelé à une justice "libre" et au "changement radical du régime actuel" du pays.

Manifestation à Paris pour une justice « libre » et le « changement radical du système » en Algérie

PARIS – Des membres de la communauté Algérienne, rassemblés dimanche à Paris pour le 11e acte depuis le 22 février, ont de nouveau appelé à une justice « libre » et au « changement radical du régime actuel » du pays.

Malgré le froid qui s’abat ces jours-ci en France et les averses de pluie, les dizaines d’Algériens, brandissant des drapeaux et des pancartes, ont réitéré leurs revendications qui se résument dans le changement radical du régime actuel du pays, le départ de tous les responsables politiques, l’instauration des conditions pour une transition politique démocratique afin de permettre au pays d’aller vers une République nouvelle.

Une République, ont-ils expliqué, qui consacre un Etat de droit, la justice sociale, la mise en perspective d’un « vrai » développement économique mettant en valeur les compétences algériennes de l’intérieur et de la diaspora.

« Pour une assemblée constituante », « Pour une Algérie plurielle, nationale et du juste milieu », « Jeunes + Liberté + Justice + Equité = Une nouvelle Algérie », lit-on dans les pancartes soulevées par les manifestants, dont certains soulevaient des portraits de martyrs comme Larbi Ben M’hidi, Abane Ramdane, colonel  Amirouche, colonel Si el-Haouès.

Les manifestants ont également demandé la libération de la justice, et de la presse, insistant sur la restitution au peuple sa souveraineté par l’application des articles 7 et 8 de la Constitution.

Des animateurs du rassemblement, qui s’est déroulé à la place emblématique de la République, ont demandé aux Algériens de la patience pour qu’il y ait le changement radical du système. « Patience chers concitoyens. Nous avons attendu 57 ans et nous n’allons pas abdiquer jusqu’à la mise en place d’une République de justice sociale », a déclaré aux manifestants un des animateurs se servant d’un mégaphone.

Les manifestants ont tenu à scander d’une seule voix qu’ils investiront la place de la République pendant le mois du ramadan.

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :