AFRIQUEMaliNews

Mali : Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Mali 

Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaquée par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts.

Nouveau drame au Mali où une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaqué par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts. Les habitants ont confié à Reuters avoir entendu des tirs de mortier. Les assaillants ne sont toujours pas identifiés et l’attaque n’a pas encore été revendiquée.

Deux Casques bleus de nationalité guinéenne et un civil contractuel ont perdu la vie lors de l’attaque au mortier contre une base de l’ONU. Vingt personnes ont été blessées, dont quatre sont dans un état grave. Dans un communiqué, la MINUSMA précise que ces blessés sont en cours d’évacuations médicales.

Olivier Salgado, porte-parole de la MINUSMA, a confié à Reuters que « quatre ou cinq roquettes sont tombées à l’intérieur de la base ». De son côté, Mongi Hamdi, le Représentant spécial du Secrétaire général par ailleurs chef de la MINUSMA dit son souhait de « réaffirmer que ces attaques n’entameront pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien et le processus de paix, y compris à travers son assistance à la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali ».

Cette attaque survient une semaine après la tuerie perpétrée par des terroristes, dans l’hôtel Radisson de Bamako, faisant 22 morts.

Afrik.com

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AFRIQUEMaliNews

Mali : Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Mali 

Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaquée par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts.

Nouveau drame au Mali où une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaqué par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts. Les habitants ont confié à Reuters avoir entendu des tirs de mortier. Les assaillants ne sont toujours pas identifiés et l’attaque n’a pas encore été revendiquée.

Deux Casques bleus de nationalité guinéenne et un civil contractuel ont perdu la vie lors de l’attaque au mortier contre une base de l’ONU. Vingt personnes ont été blessées, dont quatre sont dans un état grave. Dans un communiqué, la MINUSMA précise que ces blessés sont en cours d’évacuations médicales.

Olivier Salgado, porte-parole de la MINUSMA, a confié à Reuters que « quatre ou cinq roquettes sont tombées à l’intérieur de la base ». De son côté, Mongi Hamdi, le Représentant spécial du Secrétaire général par ailleurs chef de la MINUSMA dit son souhait de « réaffirmer que ces attaques n’entameront pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien et le processus de paix, y compris à travers son assistance à la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali ».

Cette attaque survient une semaine après la tuerie perpétrée par des terroristes, dans l’hôtel Radisson de Bamako, faisant 22 morts.

Afrik.com

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AFRIQUEMaliNews

Mali : Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Mali 

Une base de l’ONU à Kidal attaquée à la roquette, trois morts

Une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaquée par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts.

Nouveau drame au Mali où une base des Casques bleus de l’ONU, à Kidal, dans le nord du Mali, a été attaqué par des hommes armés, ce samedi matin vers 4 heures, faisant trois morts. Les habitants ont confié à Reuters avoir entendu des tirs de mortier. Les assaillants ne sont toujours pas identifiés et l’attaque n’a pas encore été revendiquée.

Deux Casques bleus de nationalité guinéenne et un civil contractuel ont perdu la vie lors de l’attaque au mortier contre une base de l’ONU. Vingt personnes ont été blessées, dont quatre sont dans un état grave. Dans un communiqué, la MINUSMA précise que ces blessés sont en cours d’évacuations médicales.

Olivier Salgado, porte-parole de la MINUSMA, a confié à Reuters que « quatre ou cinq roquettes sont tombées à l’intérieur de la base ». De son côté, Mongi Hamdi, le Représentant spécial du Secrétaire général par ailleurs chef de la MINUSMA dit son souhait de « réaffirmer que ces attaques n’entameront pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien et le processus de paix, y compris à travers son assistance à la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali ».

Cette attaque survient une semaine après la tuerie perpétrée par des terroristes, dans l’hôtel Radisson de Bamako, faisant 22 morts.

Afrik.com

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :