AFRIQUEEtats-UnisMaliNews

Mali : les Casques bleus protègent la population et affrontent les dangers avec détermination

Mali : les Casques bleus protègent la population et affrontent les dangers avec détermination

NEW YORK (Nations Unies) – Le coordonnateur au sein de la composante police de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), Masserigne Faye cité par l’ONU dans un communiqué publié lundi, a annoncé que « les patrouilles sont menées pour rassurer la population, l’aider à vaincre le sentiment d’insécurité. Au début de la crise, les gens n’osaient plus sortir à cause de la psychose des groupes armés, des attentats ».

La MINUSMA est présente dans ce pays d’Afrique de l’Ouest pour aider à maintenir un accord de paix fragile en appui aux autorités nationales et pour protéger les civils.

Mais cette mission comporte de grands dangers. C’est au Mali que le plus grand nombre de Casques bleus des Nations Unies ont été tués l’an dernier. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, vient passer la Journée internationale des Casques bleus au Mali mardi pour être aux côtés des troupes et du personnel civil de la MINUSMA.

« Chaque soldat de la paix au Mali dans l’accomplissement de son service côtoie quotidiennement le sacrifice », a déclaré à ONU Info le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif, qui est également le chef de la MINUSMA.

En mars, lors d’un débat au Conseil de sécurité, le secrétaire général a expliqué aux Etats membres que les Casques bleus de l’ONU sont souvent sous-équipés et insuffisamment préparés face à des environnements dangereux.

Le secrétaire général juge nécessaire de focaliser l’action collective dans trois domaines: un recentrage des opérations de maintien de la paix sur des attentes réalistes, un renforcement de ces opérations, qui doivent être plus sûres, et une plus grande mobilisation en faveur de solutions politiques et pour des forces bien structurées, bien équipées et bien entraînées.

La MINUSMA a déjà pris des mesures sur le terrain pour réduire les pertes parmi ses contingents de Casques bleus. « En multipliant la formation, en multipliant les patrouilles, en prenant des précautions pour inspecter les routes avant que les camions viennent passer, en mettant à profit l’arrivée de ces compagnies de convoi de combat, nous avons réellement fait un certain nombre de pas dans le sens de diminuer les pertes », a souligné le Représentant spécial.

Aps

 

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :