AFRIQUEMaliNews

Mali : le Président Keïta prête serment pour un second mandat

Mali : le Président Keïta prête serment pour un second mandat

BAMAKO – Le Président réélu du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a prêté serment mardi à Bamako pour un second mandat, réaffirmant lors de cette cérémonie que la poursuite de l’application de l’accord de paix sera sa “priorité absolue”.

Réélu lors du second tour de l’élection présidentielle le 12 août dernier, le président Keïta a lu le serment contenu dans la Constitution malienne devant la Cour suprême, au cours d’une cérémonie au Palais de la culture de Bamako, retransmise en direct sur la télévision publique ORTM.

“Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution et la loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national”, a dit M. Keïta, avant d’être installé dans ses fonctions de président de la République du Mali par la Cour suprême.

La Cour constitutionnelle l’a proclamé le 20 août vainqueur de la présidentielle avec 67,16% des suffrages au second tour du 12 août, contre 32,84% à son rival, l’ancien ministre des Finances Soumaïla Cissé.

Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé mardi “placer le retour de la paix et la sécurité au rang de priorité absolue”, dans son premier discours prononcé après son investiture.

“Beaucoup reste à faire”, a ajouté M. Keïta, lors de la cérémonie organisée en présence des membres du gouvernement, de diplomates et du public.

“Je serai implacable avec tous ceux qui bafouent nos valeurs de liberté et de tolérance. Rien ne s’opposera à la volonté d’un peuple uni face au terrorisme”, a-t-il poursuivi.

Keïta a en priorité la tâche de poursuivre l’application de l’accord de paix et de réconciliation conclu en 2015 et le développement du Mali confronté à des défis humanitaires, avec plus de 5 millions de personnes qui ont besoin d’une aide humanitaire urgente.

Keïta a tendu l’occasion de son investiture “la main à tous ceux qui veulent que le Mali réussisse, sans exclusive

aucune”, en allusion à l’opposition dont le principal chef, son adversaire au second tour Soumaïla Cissé, n’a pas reconnu sa défaite.

Aps

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer