EuropeMaghrebNews

L’UE doit soutenir le plan Onusien pour la Libye, seule solution à la crise 

L’UE doit soutenir le plan Onusien pour la Libye, seule solution à la crise 

BRUXELLES- Le Parlement Européen a exhorté mercredi l’Union Européenne (UE) a intensifié ses efforts diplomatiques pour soutenir le Plan d’action des Nations Unies pour la Libye qu’il considère  comme “seul cadre viable pour une solution à la crise”.

Les députés européens réunis en session plénière à Strasbourg (France) ont adopté par 486 voix contre 150, avec 44 abstentions une recommandation dans laquelle elle appelle l’UE à soutenir la tenue d’élections en Libye d’ici fin 2018 à condition qu’une nouvelle constitution soit adoptée.

Dans leur recommandation, les eurodéputés ont souligné la nécessité de réfléchir à la crise en Libye dans un contexte plus large, régional et panafricain, estimant que la Libye est “la clé de la stabilité de l’Afrique du Nord, du Sahel et de la Méditerranée”.

“Il est nécessaire d’inscrire le processus de reconstruction de la Libye dans une stratégie régionale plus large pour faire face à de nombreux problèmes tels que le désarmement des milices, l’immigration et les violations des droits de l’homme”, a plaidé le rapporteur du Parlement  européen, Pier Antonio Panzeri.

 Pour ces parlementaires européens, il est nécessaire de soutenir le processus en cours d’une conférence nationale en Libye visant à parvenir à un accord entre les différentes parties libyennes sur les prochaines étapes pour achever la transition.

Ils ont mis l’accent, à ce titre, sur l’importance de veiller à ce que les Libyens mènent eux-mêmes le processus de stabilisation et “décident de la forme future de leur Etat”.

Par ailleurs, si les députés européens insistent sur la poursuite du soutien de l’UE aux  garde-côtes libyens, ils soulignent, en même temps, la nécessité de “mettre en place un registre clair et transparent de toutes les personnes débarquées sur les côtes libyennes”, après le scandale d’un commerce d’êtres humains en Libye, dévoilé par la chaine américaine CNN en novembre 2017.

Le Parlement européen a affirmé, dans sa recommandation, que l’UE doit veiller à ce que les migrants secourus par les garde-côtes libyens soient “correctement pris en charge conformément aux normes humanitaires internationales”, appelant l’UE à “concentrer les efforts sur la protection des migrants” en Libye.

“La protection des migrants et des réfugiés en Libye et leurs conditions dans les centres de détention devraient être améliorées, et les autorités libyennes devraient fermer dès que possible les installations qui ne sont pas conformes aux normes internationales”, ont recommandé les députés européens qui ont jugé également important de poursuivre le travail visant à “anéantir le modèle économique des trafiquants et des passeurs”.

Une délégation officielle du Parlement européen a effectué du 20 au 23 mai dernier une mission en Libye.

Aps

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :