AFRIQUENewsSanté

L’UA s’inquiète des approches unilatérales adoptées par certains pays face au Covid-19

ADDIS-ABEBA - Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine (UA) s'est déclaré préoccupé par la multiplication des approches unilatérales promouvant des politiques isolationnistes et protectionnistes, qui sapent les valeurs de paix et de vivre-ensemble du continent.

L’UA s’inquiète des approches unilatérales adoptées par certains pays face au Covid-19

ADDIS-ABEBA – Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine (UA) s’est déclaré préoccupé par la multiplication des approches unilatérales promouvant des politiques isolationnistes et protectionnistes, qui sapent les valeurs de paix et de vivre-ensemble du continent.

 Au cours d’une récente réunion sur l’impact du COVID-19 sur la cohabitation pacifique en Afrique, le Conseil a appelé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à soutenir – par le biais du CDC Afrique – les efforts déployés par le continent pour limiter l’impact de cette tendance, ainsi qu’à faciliter l’accès de l’Afrique aux fournitures médicales nécessaires à la lutte contre le COVID-19, selon une déclaration publiée mercredi par l’UA.

Le Conseil s’est par ailleurs déclaré profondément préoccupé par la propagation incessante de « fausses informations sur la pandémie de COVID-19 ».

Il a en outre déploré « l’exploitation de la crise du COVID-19 par des cybercriminels qui lancent des attaques contre les systèmes informatiques critiques des hôpitaux, ce qui nuit gravement aux efforts déployés par les Etats membres pour éradiquer la pandémie, et contribue à inciter à la violence contre certaines couches vulnérables de la société, ou à les recruter dans des groupes criminels et terroristes ».

Le Conseil a en conséquence exhorté les Etats membres de l’UA à continuer à sensibiliser le public à la pandémie de COVID-19, et à encourager leur population à se fier uniquement aux informations officielles diffusées par les autorités sanitaires nationales, par le CDC Afrique et par l’OMS sur toutes les questions relatives à la pandémie.

Il a également exhorté les Etats membres à prendre les mesures nécessaires pour empêcher la diffusion de fausses informations relatives au COVID-19 sur les réseaux sociaux, afin d’empêcher la peur et la panique de se propager au sein de la population.

Le Conseil a par ailleurs souligné qu’il était crucial de renforcer l’engagement de l’Afrique à parler d’une seule voix pour défendre et promouvoir les positions et intérêts communs du continent.

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :