Etats-UnisMoyen OrientNews

L’ONU réaffirme son soutien au peuple Palestinien et à ses droits inaliénables

NEW YORK (Nations Unies) - Plusieurs responsables des Nations unies ont réaffirmé mercredi leur engagement à œuvrer en faveur de la réalisation des droits inaliénables du peuple Palestinien, lors de la célébration de la 32e Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien dans un contexte difficile pour les efforts destinés à mettre fin au conflit Israélo-Palestinien.

L’ONU réaffirme son soutien au peuple Palestinien et à ses droits inaliénables

NEW YORK (Nations Unies) – Plusieurs responsables des Nations unies ont réaffirmé mercredi leur engagement à œuvrer en faveur de la réalisation des droits inaliénables du peuple Palestinien, lors de la célébration de la 32e Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien dans un contexte difficile pour les efforts destinés à mettre fin au conflit Israélo-Palestinien.

 « Malheureusement, au cours de l’année écoulée, il n’y a eu aucune évolution positive et la situation sur le terrain continue de se détériorer », a déploré le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un message lu par sa cheffe de cabinet lors de la célébration de cette journée au siège des Nations Unies à New York.

Guterres a souligné que l’intensification des colonies de peuplement illégales, la démolition de maisons palestiniennes par les forces d’occupation Israéliennes et les souffrances généralisées à Ghaza doivent cesser.

« L’établissement de colonies de peuplement dans le territoire Palestinien occupé, y compris El-Qods Est, n’a aucune valeur légale et constitue une violation flagrante du droit international, comme indiqué dans la résolution 2334 du Conseil de Sécurité », a-t-il rappelé.

« Ces actions risquent de compromettre la viabilité de la création d’un Etat palestinien sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies », a-t-il insisté.

Il a appelé les Israéliens et les Palestiniens, ainsi que tous leurs soutiens, à prendre des mesures pour rétablir la confiance dans la solution des deux Etats. « Il n’y a pas d’alternative viable », a-t-il dit. « C’est une illusion dangereuse de penser que le conflit peut être géré ou contenu à perpétuité ».

Le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a rappelé le « devoir collectif » de résoudre la question Palestinienne.

Depuis plus de sept décennies, « ce sont les civils qui souffrent le plus de la violence, des assassinats, des incitations, des démolitions, des activités de peuplement illégales », a-t-il rappelé.

« Dans notre quête de la paix, nous devons partir du principe qu’une solution pacifique au conflit Israélo-Palestinien ne peut provenir de décisions unilatérales contraires aux positions convenues de longue date à ce sujet », a dit le Président de l’Assemblée Générale.

Aps

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :