AlgérieEconomieNews

Logements : Le temps des sanctions

Logements : Le temps des sanctions

Par : Abdelkader DJEBBAR

Les sanctions commencent à pleuvoir. Le couperet passe à travers certains contrats avec des entrepreneurs. Autant dire que ça bouge de partout en ce qui concerne les chantiers en retard dans la réalisation du programme AADL.

Le Ministre l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville a affirmé samedi que son département avait décidé de résilier les contrats de 3 maitres d’œuvre et d’envoyer des mises en demeure à 17 autres, au terme de la réunion qu’il a tenue avec les maitres d’œuvre en charge de la réalisation du programme “AADL”.

Quelque 20 wilayas connaissent des retards dans la réalisation du programme “AADL” confié à 20 maîtres d’œuvre pour la réalisation de 38.450 unités, a indiqué le Ministre il y a quelques semaines

Trois maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 2550 unités de logement dont 809 à Tissemsilt, 400 à Ouled Zenati et 750 à Mascara, ont vu leurs contrats résiliés.

Dix-sept maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 28.100 unités de logement ont été destinataires de mises en demeure, a précise M. Temmar, affirmant que des poursuites seront engagées à l’encontre des entreprises qui ne respectent pas ces mises-en-demeure.

Tout dernièrement, le Ministre a tenu par la même occasion l’administration pour responsable du retard enregistré dans la réalisation de certains projets, à l’image du projet de réalisation de 1300 logements à Sétif, El Oued, Sidi Bel Abbès et Remchi.

“J’en appelle à la conscience des maitres d’œuvre pour livrer l’ensemble des projets dans les plus brefs délais”, a indiqué le ministre.

Un retard dans la réalisation de 38.450 logements dont 24.851 unités confiées à des entreprises étrangères et 13.600 autres à des entreprises algériennes, a révélé le ministre lors d’une réunion au siège du Ministère de l’Habitat avec les représentants des entreprises concernées par le retard dans la réalisation des projets de logements AADL.

Outre les logements AADL, les services du ministère de l’Habitat ont relevé un retard dans la réalisation de 10.832 unités de logements de type Logement social locatif (LSL) et 286 Logements promotionnels publics (LPP) dans wilaya d’Alger et dont la réalisation est confiée à deux sociétés  Algériennes.

En août dernier, la réalisation de 87.000 logements AADL n’avait pas encore été entamée, a rappelé M. Temmar, précisant que toutes les mesures juridiques ont été parachevées pour mettre un terme au retard dans le lancement des projets.

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer