AlgérieFranceNews

Logements au profit des Algériens d’ailleurs : Les inscriptions dès février

Logements au profit des Algériens d’ailleurs

Les inscriptions dès février

Par : Abdelkader DJEBBAR

La course aux logements au profit des Algériens  à l’étranger commencera en février avec la formule LPP décidée selon les orientations du président de la République. Le projet commencera avec 2000 logements dans 24 wilayas. Le coup de starter sera alors donné dans les wilayate d’Oran, Ghardaïa Constantine, Bejaia, Tizi-Ouzou, El Oued, Mila, Bouira, Tlemcen, Tiaret, Tissemsilt, Batna, Adrar, Ain Témouchent, Relizane,  Mascara, El Bayadh, Souk Ahras, Adrar, Biskra, Bordj Bou Arreridj, Sidi Bel Abbes, Msila). Alger n’est pas concerné dans un premier temps par ce programme.

Les Algériens  de  l’étranger intéressés par le programme auront la possibilité de s’inscrire à travers internet et le site (www.enpilpp.dz) de l’ENPI DES LE 1er février.

Concernant les conditions d’acquisition du logement LPP et à l’instar des autres formules de logement, l’accès est consenti « à tout postulant ne possédant pas ou n’ayant pas possédé en toute propriété, ni lui ni son conjoint, un bien à usage d’habitation ou un lot de terrain à bâtir».

Le prix du logement (types F3, F4 et F5) est quant à lui fixé à 95.000 DA le m2 payable en devises.

L’acquisition d’un logement en Algérie est une revendication moult fois exprimé par les algériens de l’étranger. Jusque-là, aucune formule ne leur permettait de s’offrir une habitation.

En leur faisant payer leurs logements en devises, les autorités auront la possibilité de renflouer les caisses de l’État en devises, même si globalement cela reste insignifiant par rapport aux besoins de l’Algérie. A cet effet, le ministère de l’Habitat a indiqué que des représentations de certaines banques étatiques algériennes seront ouvertes en France principalement pour que ces transactions puissent être effectuées. Les inscriptions des algériens de l’étranger pour le LPP se feront par Internet.

Le postulant devra constituer un dossier comprenant une demande d’achat du logement, une copie de la pièce d’identité nationale, un certificat de résidence à l’étranger et une déclaration sur l’honneur signée par le demandeur et légalisée au niveau du consulat du pays de résidence, attestant qu’il n’a pas bénéficié, ni lui ni son conjoint, d’un logement public, d’un lot de terrain ou d’une aide financière de l’État pour l’acquisition d’un logement ou dans le cadre de l’auto-construction d’un logement.

Certains ont même déjà mis la charrue avant les bœufs et entreprennent d’interminables aller-retour auprès de certaines instances en Algérie.il s’agit essentiellement de certains Algériens « côtés » pour battre le fer avant même qu’il ne soit chaud, selon certaines sources qui témoignent sous l’anonymat pour ne pas être écartés de la liste des bénéficiaires.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer