MaghrebNewsSanté

Libye : plus de 1000 morts depuis le début de l’offensive contre Tripoli 

TRIPOLI - Plus de 1 000 personnes ont été tuées et plus de 5 000 autres blessées depuis le début, il y a trois mois, d'une offensive de troupes du général à la retraite Khalifa Haftar contre la capitale Libyenne Tripoli, a indiqué mercredi l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Libye : plus de 1000 morts depuis le début de l’offensive contre Tripoli 

TRIPOLI – Plus de 1 000 personnes ont été tuées et plus de 5 000 autres blessées depuis le début, il y a trois mois, d’une offensive de troupes du général à la retraite Khalifa Haftar contre la capitale Libyenne Tripoli, a indiqué mercredi l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L’organisation Onusienne a précisé, dans un communiqué, que 1 048 personnes ont été tuées en Libye, depuis le début de l’offensive des troupes de Haftar pour le contrôle de la capitale où siège le gouvernement d’union nationale, reconnu par la communauté internationale.

Selon l’OMS, ils sont aussi 5558 personnes, dont 289 civils, qui ont été blessées lors des combats entre les forces du Gouvernement d’Union Nationale (GNA) libyen et les troupes de Haftar.

Le 4 avril, les forces de Haftar ont entamé une opération militaire visant à prendre le contrôle de la capitale Libyenne, dans un contexte de large condamnation internationale, alors que d’importants efforts diplomatiques avaient été déployés pour trouver une solution politique à la crise.

Mardi dernier, une frappe contre un centre d’hébergement de migrants près de Tripoli avait fait 53 morts et plusieurs blessés. Selon un porte-parole de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), six enfants figuraient parmi les victimes tuées dans le centre de détention de Tajoura, une banlieue est de Tripoli.

Le GNA a accusé alors les forces de Haftar d’avoir mené le raid contre le centre d’hébergement des migrants à Tajoura.

Aps

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :