MaghrebNews

Libye : “les élections pourraient résoudre la crise politique dans le pays”

Libye : “les élections pourraient résoudre la crise politique dans le pays”

TRIPOLI –  Le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’Entente nationale de Libye, Faïz Serradj, a déclaré samedi que l’organisation d’élections pourrait résoudre la crise politique dans le pays.

Serraj a déclaré, lors d’une rencontre avec le ministre italien des Affaires étrangères, Angelino Alfano, samedi à Tripoli, que “la Commission électorale libyenne a commencé l’enregistrement des électeurs et se préparait pour les élections programmées pour l’année prochaine, après l’approbation de la loi électorale et le vote d’une Constitution pour le pays”, selon le bureau des médias du Premier ministre.

Serraj a également déclaré que le refus de certaines parties de rejoindre le processus politique “complique la situation, ce qui a besoin de positions fermes de la part de la communauté internationale”.

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, avait annoncé fin novembre dernier que la mission de l’ONU œuvre pour la tenue de ces élections avant fin septembre 2018.

Ghassan Salame, a exhorté les parties libyennes à “s’abstenir de toute action qui pourrait compromettre le processus politique”.

Aps

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close